Performance

Réunion

3ème Séminaire de l’Observatoire des Villes et Ports de l'océan Indien

30 juin 2014 | PAR Philippe Stéphant
De gauche à droite sur la photo : Andrew Mather, représentant de la mairie de Durban ; Phalraj Servansingh, adjoint au maire de Port-Louis ; Frédéric Leung-Tack, vice-président du Comité de développement de la ville de Tamatave. - Philippe Stéphant
À quelques mois de la prochaine Conférence mondiale Villes et Ports, les places portuaires de l’OVPOI ont organisé leurs rencontres annuelles au Port, à La Réunion.

L’Observatoire des Villes et Ports de l’océan Indien (OVPOI) est une association née en 2009 sous l’impulsion des villes du Port, de Durban, de Tamatave et de Port-Louis. Il rassemble aujourd’hui 21 communautés portuaires dans 11 pays. « L’association veut fédérer en un réseau les villes portuaires, structurer leur collaboration, développer une réflexion et promouvoir des actions sur les problématiques de développement propres à cette région, explique Wilfrid Bertile, président de l’OVPOI. Son aire géographique préférentielle englobe les pays africains de Djibouti à l’Afrique du Sud et les îles du sud-ouest de l’océan Indien. « Maputo et Mombasa en sont désormais membres, mais aussi des villes port du Grand océan Indien ; Perth, et une ville portuaire d’Indonésie. Pour son 3ème séminaire annuel, après les villes de Durban et de Port-Louis, c’est au Port, à La Réunion, qu’étaient accueillies les délégations, les 10 et 11 juin. En présence du maire du Port, Olivier Hoarau, les représentants des villes ou des places portuaires de Durban, Diego-Suarez, Tamatave, Port-Louis, Maputo et Mutsamudu ont animé les échanges de ces deux journées.
De gauche à droite sur la photo : Wilfrid Bertile, président de l’OVPOI ; Frédéric Leung-Tack, vice-président du Comité de développement de la ville de Tamatave ; Olivier Hoarau, maire de la ville du Port. - Philippe Stéphant
« L’Observatoire entreprend des études, dont les préconisations font l’objet d’un suivi, dans le but de les prolonger par des actions de coopération que nos membres arrêteront en commun, précise Wilfrid Bertile. »
Les conditions d’accueil de la croisière dans les ports, et les pratiques environnementales, ont fait l’objet des premières études.

La Conférence mondiale Ville et Ports se réunira à Durban en novembre

Au cours de ce 3ème Séminaire, ce sont les thématiques du positionnement de la filière pêche dans les ports et les villes portuaires, et la question des interfaces villes et ports, qui ont fait l’objet des débats. « Cette région de l’océan Indien essaie de se structurer par l’intermédiaire des organisations régionales comme la COI, le COMESA, la SADC et l’IOR-ARC. Mais l’intégration régionale passe aussi par les structures infra-étatiques et par la société civile. L’OVPOI agit en ce sens et participe à l’émergence d’une conscience régionale, déclare Wilfrid Bertile. » L’Observatoire est affilié à l’AIVP (Association internationale des Villes et des ports), organisation sise au Havre depuis plus de 25 ans. C’est d’ailleurs à Durban, au mois de novembre, que se déroulera la 14ème Conférence mondiale Villes et ports de l’AIVP. Créant déjà une résonnance particulière parmi les représentants des places portuaires de l’océan Indien. « Notre réussite, au sein de la région, passe par la réussite et la complémentarité de tous les ports du sud-ouest de l’océan Indien, appuyait Andrew Mather, représentant de la mairie de Durban. »
L’OVPOI peut aussi compter sur les importants partenaires que sont l’AFD (Agence française de développement), qui l’accompagne depuis sa fondation. La Commission européenne la soutient également pour son action de coopération dans l’océan Indien.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

3ème Séminaire de l’Observatoire des Villes et Ports de l'océan Indien

L’Observatoire des Villes et Ports de l’océan Indien (OVPOI) est une association née en 2009 sous l’impulsion des villes du Port, de Durban, de Tamatave et de Port-Louis. Il rassemble aujourd’hui 21 communautés portuaires dans 11 pays. « L’association veut fédérer en un réseau les villes portuaires, structurer leur collaboration, développer une réflexion et promouvoir des actio...