Performance

Réunion/Seychelles

3èmes Rencontres Seychelles-Réunion : Les carnets de commande se remplissent

11 avr 2017 | PAR La rédaction
Aux 3èmes Rencontres Seychelles-Réunion, étaient au menu le « développement durable et agroalimentaire ». - DR
Les troisièmes rencontres Seychelles-Réunion « développement durable et agroalimentaire » organisées par le Club Export Réunion se sont déroulées à Mahé du 6 au 8 mars 2017. Vingt-cinq participants réunionnais, 55 côté seychellois, 97 rendez-vous d’affaires BtoB, deux conférences plénières, des ateliers de dégustation des produits réunionnais… et des commandes dès la semaine qui a suivi ! Ces rencontres annuelles bilatérales sont soutenues par la Région Réunion et l’Europe. Un mois après le retour de la mission, des résultats concrets sont au rendez-vous.
 

1,5 tonne de tomates

L’entreprise Sandhy de Saint-Louis a expédié près d’1,5 tonne de tomates et autres légumes à destination de l’archipel via ISPC, l’un des principaux importateurs locaux. Des échantillons de farines des Meuniers de Bourbon sont partis vers le Four Seasons Resort. L’entreprise est depuis en discussion avec les deux distributeurs locaux pour un marché estimé à 2 000 tonnes par an, ce qui n’est pas négligeable pour l’archipel. Des propositions pourraient aboutir pour fournir les professionnels de la boulangerie, les pizzaiolos ainsi que les consommateurs.
Les entreprises réunionnaises n’ont pas été déçues du voyage ! Plusieurs centaines de kilos de légumes, principalement des tomates, d’ananas Victoria, de conserves, achards, confitures ou macarons avaient été embarqués à Saint-Denis sur le vol Air Austral afin de séduire les acheteurs et hôteliers seychellois lors des forums de dégustation et des rendez-vous d’affaires organisés par le Club Export et sa chargée de mission économique basée à Mahé. L’offre avait de quoi allécher et ce fût chose faite. Des chefs ont apprécié les qualités organoleptiques des produits made in Réunion et ont pu se projeter pour les proposer à leur clientèle.

 

François Mandroux, premier vice-président du Club Export et chef de la délégation réunionnaise
François Mandroux, premier vice-président du Club Export et chef de la délégation réunionnaise, souligne « Le thème de l’agroalimentaire et agro nutrition développé cette année est le fruit d’une coopération exemplaire entre nos deux îles. Le Club Export, en partenariat avec l’Adir, avait reçu cinq acheteurs seychellois en juillet 2016 (grande distribution, hôtellerie, avitaillement aérien). À l’inverse quelques entreprises du secteur de l’agroalimentaire réunionnaises ont apporté cette année des produits de qualité pouvant être exportés aux Seychelles. Depuis quelques années de beaux contrats été signés entre des entreprises réunionnaises et des acteurs économiques seychellois, comme ECI pour l’équipement d’ordinateur de bord de la flotte des bus de l’archipel, Cotel Ingénierie et Hydrotech pour un marché de plus de 4 millions d’euros pour la réhabilitation de deux usines de potabilisation de l’eau. » 
 

Pharmacopée seychelloise

Pendant les Rencontres, l’association APLAMEDOM et le Jardin Botanique des Seychelles ont concrétisé un accord pour la création d'un répertoire des plantes de la pharmacopée seychelloise, sur le modèle du projet réunionnais (qui a mené à la certification de 19 plantes reconnues pour leurs vertus médicinales). Ce projet aurait pour objectif de remédier aux problèmes sanitaires aux Seychelles en valorisant la pharmacopée traditionnelle et en sensibilisant la population à l’utilisation des plantes pour soigner le diabète par exemple.
Plusieurs entreprises de service faisaient également partie de la mission, dans les domaines du traitement des déchets et de l’eau, de l’énergie verte, du transport et de la logistique.
Nathalie Noël, conseillère régionale déléguée à l’économie circulaire et déchets, s’est montrée impressionnée par la qualité des échanges et de l’organisation de la mission « La Région Réunion va ouvrir une antenne aux Seychelles. Il nous reste plus qu’à recruter un VSI. »

Un chef seychellois découvre les macarons CocoCanelle

3èmes Rencontres Seychelles-Réunion 
Les Rencontres 2017 avaient pour objectif de coupler la thématique du développement durable à celle de l’agroalimentaire.
Les Seychelles étant un micromarché, les besoins et les acteurs clés restent quasiment les mêmes. De ce fait, afin de diversifier et maximiser le développement économique et commercial entre la Réunion et les Seychelles, coupler le développement durable et le secteur agroalimentaire présentait une opportunité certaine.
D’une part pour engager un suivi des démarches pour les entreprises qui étaient déjà présentes en 2016 et organiser des rendez-vous pour les nouvelles entreprises en prospection sur ce marché. L’idée était de continuer à approfondir les relations avec les personnalités et opérateurs Seychellois, en reprenant contact avec les acteurs, en avançant dans les démarches et en renforçant la présence et la dynamique Réunionnaise sur place.
D’autre part, la mission d’acheteurs Seychellois de juillet 2016 a eu des retombées très concrètes, avec des commandes fermes de Seychelles Trade Corporation auprès de trois entreprises du secteur agroalimentaire et fruits et légumes participantes. Avec la récente levée de l’embargo sur les importations de huit fruits et légumes aux Seychelles en décembre 2016, le thème « développement durable et agroalimentaire » était tout indiqué pour ces rencontres économiques bilatérales aux Seychelles.
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion/Seychelles

3èmes Rencontres Seychelles-Réunion : Les carnets de commande se remplissent

  1,5 tonne de tomates L’entreprise Sandhy de Saint-Louis a expédié près d’1,5 tonne de tomates et autres légumes à destination de l’archipel via ISPC, l’un des principaux importateurs locaux. Des échantillons de farines des Meuniers de Bourbon sont partis vers le Four Seasons Resort. L’entreprise est depuis en discussion avec les deux distributeurs locaux pour un marché esti...