Green

Maurice

60 millions d’euros pour financer l’économie verte dans l’océan Indien

30 avr 2014 | PAR La rédaction | N°285
Jean-Francois Desvaux de Marigny, Deputy Chief Executive Banking de la MCB et Laurence Breton-Moyet, directrice de l’AFD : « La MCB joue un rôle moteur dans les Green Loans. ». - DR

La Mauritius Commercial Bank vient de signer avec l’Agence française de développement (AFD) un accord portant sur une seconde ligne de crédit destinée à financer des projets dans le développement durable. Sur un total de 60 millions d’euros, la première banque mauricienne s’engage à en réaliser au moins la moitié sous forme de « Green Loans » qui peuvent être accordés à des entreprises aussi bien qu’à des particuliers à partir du moment où ils répondent aux critères d’éligibilité fixés par l’AFD. La première ligne de crédits, mise en œuvre entre 2009 et 2012, se montait à 40 millions d’euros et la MCB en avait réalisés 70%, le reste étant géré par la State Bank of Mauritius et la Banque des Mascareignes.
Pour cette seconde ligne de crédits, la State Bank devrait rejoindre la MCB, ainsi qu’Afrasiabank. Le principal avantage pour les bénéficiaires de ces « Green Loans » est de recevoir une subvention de 8% calculée sur le montant du projet, ce qui permet de baisser le coût de son financement. À signaler que cette fois, l’octroi de crédit ne se limite plus à Maurice et s’étend au Mozambique, aux Seychelles, à Madagascar et aux Comores. Les prêts s’étendront sur une durée de 4 à 15 ans et leur montant peut atteindre un maximum de 7 millions d’euros. Pour l’AFD, il s’agit de soutenir les économies d’énergie et, plus largement, le développement durable.
 

 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

60 millions d’euros pour financer l’économie verte dans l’océan Indien

La Mauritius Commercial Bank vient de signer avec l’Agence française de développement (AFD) un accord portant sur une seconde ligne de crédit destinée à financer des projets dans le développement durable. Sur un total de 60 millions d’euros, la première banque mauricienne s’engage à en réaliser au moins la moitié sous forme de « Green Loans » qui peuvent être accordés à des ...