Performance

Maurice/océan Indien

Accord pour relancer l'IFE

4 nov 2016 | PAR Jean-Michel Durand
Philippe Bataille de l’AUF, Nema Devi Goorah, Permanent Secretary au ministère mauricien de l'Éducation, Jean Claude Autrey, chancelier de l'Université de Maurice (UoM), Jean-Paul de Gaudemar de l'AUF, Romeela Mohee, vice-chancelière de l'UoM, Francois De Grivel, président du conseil d’administration de l’IFE et Hélène Echevin, présidente du conseil d’administration de la MCCI Business School. - Boodhoo - UoM Press
L’Université de Maurice (UoM), la Business School de la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'île Maurice (MCCI) et l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) ont signé une convention pour relancer un nouvel Institut francophone de l'Entrepreneuriat (IFE), devenu entre-temps Institut de la Francophonie pour l'Entrepreneuriat.
Aux termes de cet accord, l’Institut de la Francophonie pour l'Entrepreneuriat (IFE) proposera des diplômes de deuxième et troisième cycles qui seront avalisés par l’Université de Maurice. «  Après des mois de consultations, une convention tripartite a été signée. Le nouvel IFE aura les trois missions  : économique, académique et l'innovation  », assure la vice-chancelière de l'UoM, Romeela Mohee.
Des formations en entrepreneuriat, en contrôle continu ou à temps partiel, seront proposés. Des dispositifs d'accompagnement en présentiel ou à distance seront aussi mis à la disposition des créateurs d'entreprise (de l'idéation à l'incubation). Les diplômes proposés seront validés par l'UoM.
Jean-Paul de Gaudemar, recteur de l’AUF, souligne que cette signature est stratégique car elle tombe au moment où les universités sont confrontées aux défis de l’accroissement du nombre des étudiants tout en conservant la qualité de l’enseignement.
Quant à Hélène Echevin, présidente du conseil d’administration de la MCCI Business School, elle a assuré que son institution va porter main forte au nouvel IFE dans sa gestion quotidienne et logistique.
Détail important contrairement aux anciennes formations proposées par l'IFE, aucun système de bourses est prévu...

 
L'Institut francophone pour l’entrepreneuriat
Créé en 1999, à Maurice, l’Institut francophone pour l’entrepreneuriat (IFE) a pour mission de contribuer au développement durable par la création d’entreprises dans l'océan Indien et dans les pays ayant le français en partage  et de favoriser la diffusion de la culture entrepreneuriale dans l’espace francophone. Et alors que plus de 500 experts venus de 28 pays francophones ont été formés depuis sa création, l'Institut avait brutalement cessé de fonctionner (sans officiellement fermé), l'an dernier,... faute de financements
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice/océan Indien

Accord pour relancer l'IFE

Aux termes de cet accord, l’Institut de la Francophonie pour l'Entrepreneuriat (IFE) proposera des diplômes de deuxième et troisième cycles qui seront avalisés par l’Université de Maurice. «  Après des mois de consultations, une convention tripartite a été signée. Le nouvel IFE aura les trois missions  : économique, académique et l'innovation  », assure ...