Performance

Afrique

Alcatel Lucent augmente la capacité du câble Eassy

La région bordant l’est de l’Afrique bénéficiera prochainement d’un débit de connexion Internet nettement plus élevé. La capacité passera de 4,72 à 10 terrabits par seconde. Basé sur la technologie de la fibre optique, le câble EASSy (10 000 kilomètres) a été mis en service en juillet 2010 après son initiation en 2003 par la Banque mondiale qui a financé une partie du projet. Plusieurs grandes compagnies téléphoniques africaines ont participé à ce financement, réunies dans le consortium West Indian Ocean Cable Company (WIOCC). On y trouve Onatel (Burundi), Telkom (Kenya) ou encore Dalkom (Somalie), mais aussi les géants africains des télécoms MTN Group et Vodacom, Telkom South Africa, Global Marine Systems, Telma Madagascar, Etisalat, Mauritius Telecom, STC Arabie Saoudite et Bharti Airtel. Un total de 17 opérateurs engagés dans la réalisation de ce projet avec la Banque Mondiale.

Chris Wood, le président du comité de direction d’EASSy a déclaré lors de la présentation à Paris, le 22 janvier dernier : « Depuis sa mise en service en 2010, nous observons une croissance constante de la demande de capacité sur le système EASSy, ce qui témoigne clairement de la fiabilité et de la qualité de services que nous pouvons offrir. Grâce à cette augmentation de capacité réalisée à l'aide de la technologie cohérente d'Alcatel-Lucent, nous serons en mesure de franchir une nouvelle étape afin de proposer la capacité très haut débit nécessaire pour des applications et des services innovants. » Plusieurs pays bénéficieront de cette nouvelle capacité appuyée par un système déployé dans une configuration en anneau protégée, reliant huit pays du Soudan à l'Afrique du Sud via Djibouti, le Kenya, la Tanzanie, Madagascar, les Comores et le Mozambique. Les atterrages se situent à Port Soudan, Djibouti (Djibouti), Mombasa (Kenya), Dar Es Salaam (Tanzanie), Moroni (Comores), Toliary (Madagascar), Maputo (Mozambique) et Mtunzini (Afrique du Sud). Le système EASSy permet une interconnexion sur plusieurs points pour relier cette partie de l’Afrique à l’Asie, au Moyen-Orient et à l’Europe.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Afrique

Alcatel Lucent augmente la capacité du câble Eassy

La région bordant l’est de l’Afrique bénéficiera prochainement d’un débit de connexion Internet nettement plus élevé. La capacité passera de 4,72 à 10 terrabits par seconde. Basé sur la technologie de la fibre optique, le câble EASSy (10 000 kilomètres) a été mis en service en juillet 2010 après son initiation en 2003 par la Banque mondiale qui a financé une partie du projet. ...