Performance

Maurice

Allianz mise sur la coopération régionale pour ses formations

1 juil 2018 | PAR Jean-Michel Durand | N°331
Signature de l’accord tripartite. De gauche à droite : Angélique Gaudino, conseillère en formation continue chez Agepac Formation ; Jérôme Billaud, directeur général délégué d’Allianz Worldwide Partners (AWP) pour Maurice ; François Rivière, directeur général d’AWP pour l’océan Indien, et Dhanjay Jhurry, vice-chancelier de l’Université de Maurice. Davidsen Arnachellum
Poids lourd mondial dans l’assistance et l’assurance, Allianz Worldwide Partners (AWP) emploie plus de 800 salariés dans ses deux centres mauriciens tournés vers le marché français. Et pour monter en gamme, il fait appel à l’université de Maurice et au Réunionnais Agepac formation.

Allianz Worldwide Partners (AWP) propose une formation de haut niveau en « assurance française » à trente de ses employés, suite à l’accord tripartite signé le 7 juin avec l’Université de Maurice (UoM) et le centre de formation réunionnais Agepac. Ces 30 salariés suivent une formation très intense de dix modules dont sept ont été structurés par Agepac Formation et trois par l’UoM. À l’issue du cursus, l’université mauricienne validera la formation.
Coïncidence, cette signature a eu lieu le lendemain de l’audition assez détonante d’Isabelle Kocher, la directrice générale d’Engie (ex-GDF Suez), devant le Sénat français. Ayant à s’exprimer sur les métiers d’avenir en Europe, elle en excluait les activités de centres d’appels. Troisième plus grand groupe mondial dans le secteur de l’énergie en 2015, Engie est pourtant client de centres d’appels mais qui se situent en dehors d’Europe. De quoi conforter la position du secteur mauricien des Technologies de l’information et de la communication (TIC). Secteur qui pesait, en 2014, presque 7 % du produit intérieur brut (PIB) de Maurice. 

Un modèle original de formation

Et la tendance est à la montée en gamme des prestations des centres d’appels pour qu’ils deviennent des plates-formes de services. Comment en atteste la stratégie actuelle d’AWP.  « Le besoin est exprimé par nos clients qui désirent qu’un conseiller devienne un gestionnaire, c’est-à-dire qu’il soit acteur de son dossier et prenne des décisions, explique Jérôme Billaud, le directeur général délégué d’Allianz Worldwide Partners (AWP) pour Maurice. Il faut comprendre que nos salariés sont amenés à gérer des sinistres de grande complexité, pouvant concerner des dommages aux biens et aux personnes dans des domaines très variés comme le maritime et l’aérien. La question de la responsabilité civile n’est pas simple. Et les dossiers peuvent concerner des sommes très importantes, chiffrées en milliers, voire en millions, d’euros. Cela demande des compétences juridiques et comptables et surtout de bien connaître le cadre légal de l’assurance française. »
Le choix d’un accord tripartite se révèle pertinent car il s’agit à la fois d’une application concrète de la stratégie de la « triple hélice » et d’une coopération régionale.  
« Dans le modèle de la triple hélice, l’université est en partenariat très étroit avec le secteur public, mais surtout avec le secteur privé. C’est incontournable pour pouvoir développer l’innovation », assure le vice-chancelier de l’UoM, Dhanjay Jhurry. 
« Agepac Formation fournit un intervenant réunionnais pour les sept modules spécifiques à l’assurance française. Des modules qui répondent à la demande de technicité et d’expertise dans la gestion de sinistres. C’est une formation qui se fait en présentiel au sein de l’UoM mais qui va se compléter avec un format à distance par Internet », précise Angélique Gaudino, conseillère en formation continue chez Agepac. Il est très probable qu’à l’issue de cette formation, d’autres salariés d’AWP suivent ces cours. 

AWP : UN LEADER MONDIAL
Allianz Worldwide Partners (AWP) est le leader mondial des solutions d’assistance et d’assurance B2B2C dans de nombreux domaines d’expertise. Ces solutions sont disponibles sous trois marques : Allianz Global Assistance, Allianz Worldwide Care et Allianz Global Automotive. Ce groupe compte 16 000 employés présents dans 75 pays, parlant 70 langues et gérant 40 millions de cas par an. L’antenne mauricienne compte plus de 800 salariés, basés sur deux sites à Ébène. Ils travaillent essentiellement pour le marché français.
AGEPAC : UNE EXPERTISE RÉUNIONNAISE
Basé à Sainte-Clothilde (nord de La Réunion), Agepac Formation répond depuis quinze ans aux exigences du marché de l’emploi. Il propose différentes formations qualifiantes, de niveau Bac à Bac+3, auxquelles s’ajoutent des modules de formation continue destinés aux salariés.
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

Allianz mise sur la coopération régionale pour ses formations

Allianz Worldwide Partners (AWP) propose une formation de haut niveau en « assurance française » à trente de ses employés, suite à l’accord tripartite signé le 7 juin avec l’Université de Maurice (UoM) et le centre de formation réunionnais Agepac. Ces 30 salariés suivent une formation très intense de dix modules dont sept ont été structurés par Agepac Formation et trois par l’...