ID

Maurice

Armand Apavou veut rebondir avec une Green City et une Smart City

1 sep 2017 | PAR La rédaction | N°322
Maquette de la Green City à Ebène. Un projet que l’homme d’affaires réunionnais veut réaliser sur les 6 hectares de terrain qu’il a acquis il y a une quinzaine d’années. DR

L’homme d’affaires réunionnais, qui avait édifié un groupe hôtelier à Maurice avant de se le voir confisqué par ses banquiers, ne compte pas en rester là. Il multiplie les projets ambitieux alors que son groupe connaît des difficultés à La Réunion, affichant des dettes de 120 millions d’euros. Ce qui ne l’empêche pas de toujours figurer au classement des 500 premières fortunes professionnelles de France, élaboré par « Challenges ». L’hebdomadaire économique lui attribue un patrimoine professionnel de 500 millions d’euros. Pour en revenir à Maurice, l’immeuble Le Cube et ses 12 000 mètres carrés de bureaux, en plein cœur de la cybercité d’Ebène, n’est que le premier d’un complexe de plusieurs bâtiments construits autour d’un patio vert. Le Cube voit déjà son frère jumeau pousser juste à côté. Les autres immeubles devraient avoir une fonction spécifique et constitueraient à terme une Green City.
Un immeuble sera dédié à l’habitation, avec 112 appartements, et s’y ajouteront un hôtel franchisé et une résidence hôtelière, le tout sur les 6 hectares qu’Armand Apavou a acquis voici une quinzaine d’années. Une superficie qui permet de prévoir pas moins de 800 places de parking. Les autres projets portent sur un ambitieux centre commercial avec hôtel et centre de loisirs à Rose Belle près de l’aéroport et une Smart City sur 60 hectares à Pointe aux sables, à la sortie ouest de Port Louis. L’investissement total de ces grands projets est encore inconnu, mais tout est déjà réservé en ce qui concerne les immeubles de bureau d’après Michel Lacour, en charge de leur commercialisation. Quant aux immeubles d’habitation (à Ebène et à Pointe aux Sables), leurs appartements seront vendus en VEFA (Vente en l’état futur d’achèvement). 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

Armand Apavou veut rebondir avec une Green City et une Smart City

L’homme d’affaires réunionnais, qui avait édifié un groupe hôtelier à Maurice avant de se le voir confisqué par ses banquiers, ne compte pas en rester là. Il multiplie les projets ambitieux alors que son groupe connaît des difficultés à La Réunion, affichant des dettes de 120 millions d’euros. Ce qui ne l’empêche pas de toujours figurer au classement des 500 premières fortunes...