Happy Few

Maurice

Arrivée de la clinique DHI spécialisée dans la transplantation capillaire

Un homme sur deux, âgé de plus de 50 ans, perd ses cheveux. Les causes de cette maladie s'expliqueraient par le stress, une mauvaise nutrition, un déséquilibre hormonal ou encore héréditaire. Ayant nécessité un investissement de 300 000 euros (1,2 milliards de roupies mauriciennes), la clinique DHI (Direct Hair Implantation) vient de s'installer à Maurice.
Elle propose une technique non invasive de transplantation de cheveux indolore qui ne laisse pas de cicatrice. Concrètement, les cheveux sont prélevés et implantés un à un à la fois. Les médecins de DHI sont formés à l’académie de la clinique basée à Londres. À ce jour, elles ont opéré plus de 200 000 patients dans le monde, dont 10 % sont des célébrités, affirme Ajay Bansal, le directeur international de DHI.
L'installation de DHI à Maurice amène le nombre total de clinique présentes sur l'île à 61.
Le directeur de la branche mauricienne de DHI est Zouberr Joomaye, médecin et député mauricien. Il devrait lui-même subir une greffe de cheveux d'ici la fin de cette année dans cette clinique. D'ailleurs, c'est en cherchant un spécialiste dans ce domaine qu'il s'est rendu à DHI Paris. C'est ainsi que l'idée d'installer une branche de DHI dans l'océan Indien lui ait venue...
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

Arrivée de la clinique DHI spécialisée dans la transplantation capillaire

Elle propose une technique non invasive de transplantation de cheveux indolore qui ne laisse pas de cicatrice. Concrètement, les cheveux sont prélevés et implantés un à un à la fois. Les médecins de DHI sont formés à l’académie de la clinique basée à Londres. À ce jour, elles ont opéré plus de 200 000 patients dans le monde, dont 10 % sont des céléb...