ID

France

Au cœur d’un enjeu stratégique

1 aoû 2016 | PAR La rédaction | N°311


Info, intox ? Complot, rumeur ? La désinformation serait partout et la vérité nulle part. Ces questions obsèdent nos sociétés où il semble qu’en ligne tous puissent s’exprimer et que rien ne doive rester caché. Pourtant, la désinformation a une histoire. Elle s’exprime pendant la guerre froide et accompagne la mondialisation, avant que le Web et les réseaux sociaux ne lui ouvrent de nouveaux horizons. En explorant les mécanismes de ce qui nous abuse et que nous refusons parfois de croire, des systèmes de pouvoir apparaissent et de nouvelles formes d’idéologies se manifestent. Quand la vérité des faits devient l’objet central de nos luttes, la désinformation est plus qu’une question morale : elle est un enjeu stratégique.
Docteur d’État en sciences politiques et habilité à diriger des recherches en information et communication, François-Bernard Huyghe enseigne à Polytechnique et au CELSA (École des hautes études en sciences de l’information et de la communication).

« La désinformation – Les armes du faux » par François-Bernard Huyghe – Éditeur : Armand Colin (février 2016), 192 pages - 22,50 euros

 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

France

Au cœur d’un enjeu stratégique

 Info, intox ? Complot, rumeur ? La désinformation serait partout et la vérité nulle part. Ces questions obsèdent nos sociétés où il semble qu’en ligne tous puissent s’exprimer et que rien ne doive rester caché. Pourtant, la désinformation a une histoire. Elle s’exprime pendant la guerre froide et accompagne la mondialisation, avant que le Web et les réseaux sociaux ne lui ouvre...