ID

Maurice/Europe/Océan Indien

Axys organise le premier London Business Forum

1 sep 2018 | PAR La rédaction | N°332
Michel-Guy Rivalland, Group Chief Executive Officer (GCEO) d’Axys, Brad Koen, Founding Partner d’African Alpha Investment Partners et Bilal Sassa, Head of Sales d’Axys Group. DR

L’événement s’est déroulé à Londres fin juin, passant presque inaperçu dans l’océan Indien. Pourtant, il a suscité beaucoup d’enthousiasme dans la capitale britannique où l’entreprise mauricienne Axys s’est distinguée par son expertise africaine. « Nos invités se sont montrés très intéressés par les potentiels qu’offrent certains pays africains. Et encore plus par le fait qu’Axys accompagne ses clients dans leurs investissements sur le continent Africain », a commenté Michel-Guy Rivalland, Group Chief Executive Officer (GCEO) d’Axys. L'événement a compté environ 120 participants, dont certaines grosses pointures de l'économie mondiale. Les invités provenaient de divers horizons : représentants d’entreprises familiales, de multinationales, gestionnaires d’actifs, etc. Parmi les intervenants on comptait des représentants des Nations Unies ainsi que des entreprises opérant en Afrique telles que Grit et African Alpha. Soulignons par ailleurs qu’Axys a accompagné Grit (*) pour sa levée de fonds et son introduction à la Bourse de Londres. Axys est présent depuis 2010 sur le continent africain et opère à travers plusieurs juridictions où le groupe mauricien gère environ 14 milliards de dollars d’actifs.

(*) Grit Real Estate Income Group, groupe panafricain spécialisé dans la distribution de biens immobiliers, était déjà à la Bouse de Johannesburg et à celle de Maurice. Cette entreprise se concentre exclusivement sur les actifs immobiliers sur le continent africain (hors Afrique du Sud), soutenue par des baux à long terme libellés en dollars américains et en euros avec des locataires réputés. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice/Europe/Océan Indien

Axys organise le premier London Business Forum

L’événement s’est déroulé à Londres fin juin, passant presque inaperçu dans l’océan Indien. Pourtant, il a suscité beaucoup d’enthousiasme dans la capitale britannique où l’entreprise mauricienne Axys s’est distinguée par son expertise africaine. « Nos invités se sont montrés très intéressés par les potentiels qu’offrent certains pays africains. Et encore plus par le ...