Performance

Afrique

Barclays prend du recul en Afrique

1 mar 2016 | PAR La rédaction
D’ici trois ans, la Barclays devrait progressivement vendre 62,3% des opérations de sa filiale africaine qui est cotée à la Bourse de Johannesburg. - DR
La cession des activités de la banque britannique Barclays en Afrique a été confirmée lors de la présentation des résultats financiers de Barclays Africa Group. D’ici trois ans, la Barclays devrait progressivement vendre 62,3% des opérations de sa filiale africaine qui est cotée à la Bourse de Johannesburg.
Pourtant, les activités de Barclays Africa Group pour l’année financière 2015 ont crû de 14% et ses revenus ont augmenté de 6% pour atteindre 4 milliards d’euros. Lors de la présentation des résultats financiers de Barclays Africa, sa directrice générale Maria Ramos a précisé que la vente des activités de la banque britannique en Afrique ne concerne que la filiale de Johannesburg. Ainsi Maurice, les Seychelles et les autres filiales africaines de Barclays sont écartés des changements dans l’actionnariat de Barclays en Afrique. Maria Ramos estime que la restructuration de Barclays Africa Group n’aura aucune répercussion sur l’organisation et sur ses clients, et prédit un bel avenir pour Barclays dans le berceau de l'humanité. De nombreuses raisons expliquent la marche arrière de Barclays en Afrique. Concrètement, la banque britannique souhaiterait investir davantage dans ses deux principales filiales en pleine croissance notamment Barclays UK et Barclays Corporate and International.
Par ailleurs, la dégradation de l’économie sud-africaine, qui représente plus de trois quarts des 850 millions d’euros des bénéfices de Barclays Africa Group, aurait poussée l’Américain, Jes Staley, le CEO de la maison-mère de Barclays à revoir sa stratégie africaine. Il s’avère que le président sud-africain Jacob Zuma a changé deux fois son ministre des Finances en décembre.
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Afrique

Barclays prend du recul en Afrique

Pourtant, les activités de Barclays Africa Group pour l’année financière 2015 ont crû de 14% et ses revenus ont augmenté de 6% pour atteindre 4 milliards d’euros. Lors de la présentation des résultats financiers de Barclays Africa, sa directrice générale Maria Ramos a précisé que la vente des activités de la banque britannique en Afrique ne concerne que la filiale de Johannesbur...