ID

Océan Indien

Birger dévoile les résultats de son enquête sur la cybersécurité

1 fév 2018 | PAR La rédaction | N°326

À l'occasion de la seconde édition de son SUMM’IT, les 28, 29 et 30 novembre 2017 (lire L’Eco austral N° 325), la société mauricienne Birger avait commandé au cabinet spécialisé DCDM Research une enquête sur le degré de protection des entreprises à Maurice, à Madagascar et aux Seychelles. Les résultats de cette enquête, réalisée au cours du second semestre 2017, ont été dévoilés en exclusivité par Jean Vincent Staub, directeur général de DCDM Research.
Si le degré de protection minimum pour être bien protégé commence à 70 %, « nous n'en sommes qu'à un degré de maturité modérée », constate Parwez Bhugalee, en charge du marketing et du développement cher Birger. Avec un score moyen de 59,5 % dans la sous-région océan Indien, les résultats restent en effet à améliorer. Ce sont les entreprises mauriciennes, avec un index de 62,5 %, qui sont les mieux protégées par rapport aux autres îles sondées (52,4 % pour Madagascar et 55,2 % pour les Seychelles). « Birger va accompagner les entreprises pour faire évoluer leur cybersécurité en interne en se référant aux trois valeurs du groupe : la technologie, la sécurité et la résilience. C'est-à-dire que nous allons nous appuyer sur nos atouts technologiques et notre savoir-faire en sécurité afin de mieux pouvoir se relever après une cyber attaque », souligne Parwez Bhugalee.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Océan Indien

Birger dévoile les résultats de son enquête sur la cybersécurité

À l'occasion de la seconde édition de son SUMM’IT, les 28, 29 et 30 novembre 2017 (lire L’Eco austral N° 325), la société mauricienne Birger avait commandé au cabinet spécialisé DCDM Research une enquête sur le degré de protection des entreprises à Maurice, à Madagascar et aux Seychelles. Les résultats de cette enquête, réalisée au cours du second semestre 2017, ont été dévo...