Performance

Réunion

Blocage du port Est  : les entreprises de manutention appellent les autorités à leurs responsabilités

15 avr 2016 | PAR La rédaction
CMA CGM positionne La Réunion comme un point stratégique dans l’océan Indien : en offrant 5 escales hebdomadaires, au lieu de 3 auparavant, CMA CGM relie le département français avec l’Europe, l’Australie, l’Asie, l’Inde, l’Afrique de l’Est, du Sud et de l’Ouest. - CMA/CGM
Les salariés du BTP sont en grève. Ils réclament une augmentation de salaires de 2,90 % alors que le patronat ne propose que 1 %. Conséquence de ce mouvement  : les chantiers de la Nouvelle Route du Littoral ont été stoppés... et le port Est est bloqué. Cette grève, qui a lieu deux mois après que la CMA CGM a annoncé faire de La Réunion un « hub » de transbordement dans la région, inquiète les entreprises du port qui craignent que l'image de fiabilité de Port Réunion soit affectée.
Les accès au port Est sont bloqués depuis le mercredi 13 avril. Ce mouvement a été engagé par la fédération CGTR Port et Docks sans aucun préavis pour marquer son soutien aux actions engagées par les représentants du secteur du BTP. 
Impactées par ce mouvement, Les Entreprises de Manutention Portuaire de la Réunion indiquent, dans un communiqué, être en « désaccord total avec ce mouvement et souhaitent donner les informations suivantes :
Leurs employés dockers ne sont pas en grève. Ces derniers ont tenté de rejoindre leur poste de travail les 13 et 14 avril mais l'accès au port leur a été interdit.
Ce mouvement de blocage du port n'a pas de raison d'être et est illicite puisqu'il ne concerne pas les activités portuaires.
L'arrêt de toute activité depuis deux jours a déjà pénalisé les opérations de trois navires et empêché les livraisons des marchandises attendues par les importateurs.
Ce blocage sans fondement va fortement brouiller l'image de fiabilité acquise par Port Réunion et pourrait remettre en cause l'intérêt que les trois plus grandes compagnies maritimes mondiales portent à notre territoire.
Les Entreprises de Manutention Portuaire de la Réunion demandent avec force aux autorités de rétablir la libre circulation des biens et des personnes telle qu'elle doit être garantie par l'Etat. À défaut, elles seront contraintes de mettre en œuvre les actions nécessaires à la préservation de leurs intérêts ».
 
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Blocage du port Est  : les entreprises de manutention appellent les autorités à leurs responsabilités

Les accès au port Est sont bloqués depuis le mercredi 13 avril. Ce mouvement a été engagé par la fédération CGTR Port et Docks sans aucun préavis pour marquer son soutien aux actions engagées par les représentants du secteur du BTP.  Impactées par ce mouvement, Les Entreprises de Manutention Portuaire de la Réunion indiquent, dans un communiqué, être en « désaccord total ave...