Happy Few

Réunion

BMW Série 7 : Superlative

1 mar 2016 | PAR La rédaction | N°306
De la partie avant jusqu’à la poupe expressive, les lignes précises de la double nervure mettent en valeur la carrosserie élancée. Pour la première fois, le pan coupé dit de Hofmeister est entièrement intégré au design des vitrages.
« La voiture parfaite qui redéfinit les standards du luxe sur le marché ». Voici la définition que donne BMW de la 6ème génération de sa Série 7. Si le constructeur bavarois n’a pas peur des superlatifs, c’est qu’il a concentré dans son vaisseau amiral l’ensemble de ses savoir-faire, avec l’objectif avoué d’en faire la nouvelle référence du marché automobile.

À première vue, pas de grande révolution esthétique pour cette nouvelle Série 7. Elle reprend les codes stylistiques inaugurés avec la Série 3, avec notamment les museaux abaissés et les optiques étirés jusqu’à la calandre. Par rapport à la précédente génération, aucune évolution en termes de dimensions : 5,10 mètres de long pour la version « courte », 5,24 mètres pour la limousine. Pourtant, elle s’est allégée de 130 kg. Cela s’explique par le fait que la Série 7 soit le premier véhicule de grande série à posséder une carrosserie renforcée de carbone. En plus de ce gain de poids, l’utilisation de ce matériau sur les éléments hauts permet d’abaisser le centre de gravité ainsi que d’améliorer la rigidité du véhicule.
 

Des matériaux haut de gamme issus de la Collection BMW Individual permettent d’augmenter encore le côté luxueux de la BMW Série 7.
Des matériaux haut de gamme issus de la Collection BMW Individual permettent d’augmenter encore le côté luxueux de la BMW Série 7.
 

VOYAGE EN CLASSE AFFAIRES

Grâce notamment à des volets de calandre pilotés, ce mastodonte des routes réussit également le tour de force de présenter un coefficient de pénétration dans l’air plus faible que celui d’une Toyota Prius. Ces éléments permettent à la Série 7 d’annoncer des rejets de CO2 de 119 g/km pour sa version 730 d de 265 cv, du jamais vu sur un véhicule de ce gabarit ! 
À bord, l’ambiance BMW est bien là, avec la planche de bord tournée vers le conducteur. Si l’ensemble de l’instrumentation est numérique et les commandes tactiles, la plus grosse innovation reste le contrôle de l’interface multimédia par la gestuelle. Tourner l’index pour le volume, balayer devant l’écran pour changer de station, pointer un appel pour l’accepter : de quoi se prendre pour Tom Cruise dans Minority Report ! 
 

La Nouvelle BMW Série 7 offre une nouvelle innovation visionnaire : les projecteurs Laser BMW. Reconnaissables à leurs bandes horizontales bleues, ils offrent au conducteur plus d’intensité lumineuse.
La Nouvelle BMW Série 7 offre une nouvelle innovation visionnaire : les projecteurs Laser BMW. Reconnaissables à leurs bandes horizontales bleues, ils offrent au conducteur plus d’intensité lumineuse.

PILOTAGE AUTOMATIQUE

Quant à la clé intelligente, elle affiche sur son écran tactile l’autonomie du véhicule, l’état du verrouillage et permet de contrôler à distance l’air conditionné. Mais plus impressionnant encore, elle permet de faire avancer ou reculer le véhicule depuis l’extérieur : très pratique pour se garer dans une place étroite sans avoir à se contorsionner pour sortir de la voiture ! 
La nouvelle Série 7 est équipée d’un pilote automatique « prenant en charge les principales actions de conduite jusqu’à 210 km/h ». Sur le papier, c’est une voiture quasi autonome. En pratique, on n’en est pas loin. Plusieurs systèmes (régulateur de vitesse adaptatif associé à un assistant de maintien dans la voie) fonctionnent de concert pour contrôler les gaz, les freins, la direction et gérer les aléas routiers comme le trafic, les piétons, etc. Outre le fait de s’arrêter devant un obstacle ou de ralentir avec le trafic, la voiture peut prendre une courbe toute seule pendant 20 secondes et peut rouler seule dans un embouteillage ! BMW propose en option un système de conduite prédictif qui analyse la route (signalisation, relief, etc.) pour adapter les réglages des suspension et du moteur, afin d’optimiser le confort et l’efficacité du véhicule.
Véritable concentré de technologies, la nouvelle BMW Série 7 propose en série des équipements que l’on pensait encore réservés aux concept cars ou aux films de science-fiction. Des technologies qui mettront plusieurs années à être proposées sur des véhicules « grand public ». Pour être à l’avant-garde, rendez-vous chez Leal Réunion, qui commercialise la BMW Série 7 à partir de 135 900 €.
Se prendre pour Tom Cruise, cela a un prix !
 

Imposantes et typées, les jantes en alliage léger 20" (51 cm) style 628 à rayons en V séduisent par leur design. Les diffuseurs aérodynamiques latéraux « Air Breather » chromés ajoutent une touche de raffinement supplémentaire.
Imposantes et typées, les jantes en alliage léger 20" (51 cm) style 628 à rayons en V séduisent par leur design. Les diffuseurs aérodynamiques latéraux « Air Breather » chromés ajoutent une touche de raffinement supplémentaire.
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

BMW Série 7 : Superlative

À première vue, pas de grande révolution esthétique pour cette nouvelle Série 7. Elle reprend les codes stylistiques inaugurés avec la Série 3, avec notamment les museaux abaissés et les optiques étirés jusqu’à la calandre. Par rapport à la précédente génération, aucune évolution en termes de dimensions : 5,10 mètres de long pour la version « courte », 5,24 mètres pour la li...