Green

Réunion

Bornes de recharge : ce qu’il faut savoir

31 oct 2021 | PAR Bernard Grollier | N°362
Anthony Coz, responsable océan Indien du groupe Hager : « Il est recommandé de mettre la batterie en charge avant qu’elle ne descende sous les 20 % et d’arrêter la charge à 80 %. » Photo : Bernard Grollier
Pour « L’Éco austral », Anthony Coz, responsable océan Indien du groupe Hager, leader des ventes de bornes de recharge de véhicule électrique à La Réunion, rappelle quelques notions de base à bien connaître pour faire les bons choix au moment de s’équiper.

L’Éco austral : Quel budget faut-il prévoir pour s’équiper d’une borne de recharge ? 
Anthony Coz :
Une borne fournie et posée en 7 kW coûte entre 1 500 et 1 600 euros. Le coût moyen de la main-d’oeuvre d’un installateur est sensiblement équivalent d’une entreprise à l’autre. En revanche, le coût d’installation ne sera pas le même en fonction du type de terrain. De même, la pose d’une borne de charge accélérée en 22 kW sera plus onéreuse, du fait des coûts plus élevés du câblage, de la borne en elle-même, des protections électriques, et de l’abonnement électrique. Les installations nécessitant des travaux de voirie et de revêtement seront bien plus coûteuse que les installations avec un cheminement de câble mural. Il est donc important de bien choisir l’emplacement de ces bornes pour limiter le coût global. 

Quelles précautions doit prendre une entreprise avant de s’équiper ? 
Il faut d’abord faire l’état des lieux de son installation. Un bilan de puissance de son bâtiment indiquera la puissance disponible pour ce poste de consommation. Par exemple, si la disponibilité de puissance du bâtiment est de 160 kW, mais que 110 kW sont déjà pris par la climatisation, les process informatiques et les éclairages, seuls 50 kW sont potentiellement utilisables par les bornes de recharge. Dans ce cas, si vous devez installer 10 bornes, elles ne pourront pas être toutes réglées à une puissance de 22 kW. Enfin, si vous souhaitez confier la maîtrise de votre parc de bornes à un prestataire de service pour la refacturation et la gestion des badges, ces opérateurs auront besoin que les bornes soient communicantes. 

À domicile, toutes les installations électriques sont-elles compatibles avec l’installation d’une borne de recharge ? 
Le tableau électrique du logement doit être aux normes ; si tel n’est pas le cas, l’installateur de la borne a le devoir de le mettre aux normes, ce qui représente un coût supplémentaire. Il est également préconisé de modifier son abonnement si l’on a contracté la puissance la plus basse, 6 kW, en sachant qu’une borne consomme 7 kW qui viennent s’ajouter aux autres consommations. Le confort du logement ne doit pas être impacté par la recharge du véhicule. Toutes nos bornes sont ainsi délestables et secondaires au reste du réseau. Si l’appel total de charge devient trop important, la borne abaisse sa puissance, donc sa vitesse de charge. 

N’importe quel électricien peut-il poser une borne de recharge ? 
Un installateur doit obligatoirement avoir la certification « mention IRVE », délivrée par Qualifelec ou l’Afnor sur présentation d’une attestation de formation. Hager a déjà formé une soixantaine d’installateurs à La Réunion et nous sommes quasiment les seuls à le faire sur l’île. Si une borne installée par un professionnel non certifié connaît un problème et endommage le véhicule, la garantie du constructeur ne fonctionnera pas. 

Y-a-t-il des astuces à connaître pour bien recharger une batterie ? 
Il faut savoir que la charge est beaucoup plus longue entre 0 % et 20 %, et entre 80 % et 100 %. Il est donc recommandé de mettre la batterie en charge avant qu’elle ne descende sous les 20 %, et d’arrêter la charge à 80 %. Avec une autonomie de 400 kilomètres, une batterie chargée à 80 % convient à la plupart des usages. Cette pratique permet également d’augmenter la longévité de la batterie.

Hager Group mise sur la mobilité électrique

Entreprise familiale alsacienne, basée à la fois en France et en Allemagne, Hager Group est un des leaders mondiaux de la fourniture de solutions électriques, de la simple prise murale aux installations les plus sophistiquées. Hager, connue pour son investissement massif et permanent dans la R&D, a misé dès 2010 sur la mobilité électrique, en étroite relation avec les constructeurs, pour anticiper sur les besoins de recharge des véhicules. Ses bornes Witty, plus particulièrement adaptées au résidentiel et au tertiaire, permettent le management intelligent de l’énergie. Elles ont notamment équipé une station de recharge itinérante proposée par Enedis, le gestionnaire du réseau électrique français, aux véhicules électriques de la caravane du Tour de France 2021. 
Hager Group a mis au point un système innovant de gestion et de stockage de l’énergie, E3-DC, qui sera prochainement disponible à La Réunion.
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Bornes de recharge : ce qu’il faut savoir

L’Éco austral : Quel budget faut-il prévoir pour s’équiper d’une borne de recharge ?  Anthony Coz : Une borne fournie et posée en 7 kW coûte entre 1 500 et 1 600 euros. Le coût moyen de la main-d’oeuvre d’un installateur est sensiblement équivalent d’une entreprise à l’autre. En revanche, le coût d’installation ne sera pas le même en fonction du type de terrain. De même...