Leader

Réunion

Caisse d’Épargne CEPAC : le pari d’Alain Lacroix

1 mar 2017 | PAR La rédaction | N°317
Alain Lacroix, président du directoire de la CEPAC, a déployé tous ses talents d’orateur pour convaincre les Réunionnais du bienfondé de l’absorption de la Banque de la Réunion (BR) dont l’origine remontait à 1853. DR


Suite à son rachat de la Banque de La Réunion (BR), la nouvelle identité de la CEPAC (Caisse d’Épargne Provence-Alpes-Corse) et sa nouvelle signature – « Osez votre ambition » - ont été dévoilées le 31 janvier, lors d’un grand show à l’américaine, devant quelque 900 personnes (dont de nombreux membres du personnel des deux banques), au parc des expositions de Saint-Denis. Le président du directoire, Alain Lacroix, était entouré de plusieurs membres de ce directoire : Serge Derick, chargé du pôle Outre-mer et développement, Sébastien Didier, chargé du pôle Réseau métropole, animation et marché et Jacques Derégnaucourt, chargé du pôle Finances et ressources bancaires. Sans surprise, la marque BR disparaît puisque le pari d’Alain Lacroix consiste justement à former une entité commune avec les banques rachetées aux Antilles et à Saint-Pierre-et-Miquelon. Un pari risqué puisque l’histoire économique montre que les fusions sont toujours difficiles et peuvent conduire à des « chocs culturels ». Sans compter qu’il coûte quand même un milliard d’euros à la CEPAC, soit six années de résultat net. Mais ce pari est séduisant puisqu’il permet à la CEPAC de devenir la deuxième Caisse d’Épargne de France en voyant son bilan progresser de 15% et ses encours clientèle de 20%. Une fin de carrière en apothéose pour Alain Lacroix qui fêtera ses 64 ans le 25 mars 2017 et se trouve à la tête de la CEPAC depuis 2009. Ce gros chantier avait commencé en octobre 2014 avec le processus de rachat des 88,9% détenus par la BPCE dans la Banque de la Réunion, suivi de l’OPA sur les 11,1% restants. Il s’est terminé début 2017 avec l’opération de migration informatique qui ne s’est pas fait sans mal. C’est ainsi un nouvel acteur bancaire qui voit le jour. Un acteur dont le siège et le pouvoir de décision se situent à Marseille. Une grande première. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Caisse d’Épargne CEPAC : le pari d’Alain Lacroix

 Suite à son rachat de la Banque de La Réunion (BR), la nouvelle identité de la CEPAC (Caisse d’Épargne Provence-Alpes-Corse) et sa nouvelle signature – « Osez votre ambition » - ont été dévoilées le 31 janvier, lors d’un grand show à l’américaine, devant quelque 900 personnes (dont de nombreux membres du personnel des deux banques), au parc des expositions de Saint-Denis. L...