Performance

Réunion

Canal+ Télécom : « On fait beaucoup de sur-mesure »

1 oct 2018 | PAR Ignace de Witte | N°333
À toute heure du jour ou de la nuit, il y a une équipe aux commandes des pupitres chez Canal+ Telecom, dont voici une infime partie. Troisième en partant de la gauche, Christophe Allée, directeur commercial pour le marché B2B, et deuxième, Armand Sato, directeur technique. Ignace de Witte
En 2014, le groupe Canal+ fait l’acquisition de l’opérateur de télécommunications Mediaserv. Quatre ans plus tard, Christophe Allée, directeur commercial pour le marché B2B, et Armand Sato, directeur technique, exposent les ambitions de l’opérateur pour 2019.

Canal+ est une marque que les Réunionnais connaissent bien, tellement que certains ont du mal à comprendre que Canal+ Télécom a un domaine d’expertise spécifique (Internet et téléphonie). Les deux entités sont séparées : Canal+ Télécom propose des offres Internet, en Dual Play et Triple Play (télé-Internet-téléphone) avec sa gamme Canalbox pour les clients résidentiels. Et pour être complet, il faut également signaler l’existence de Canal+ Business, qui est l’accueil « pro » de Canal+ Télécom.
Avant son rachat, Mediaserv se présentait comme le premier opérateur télécom alternatif haut débit présent dans les quatre DOM (départements d’Outre-mer), réalisant 60 millions d’euros de chiffre d’affaires avec 90 000 abonnés. L’Autorité de la concurrence a soumis un avis favorable à son rachat à certaines conditions, valables cinq ans, jusqu’en 2019, éventuellement renouvelables. 
On voit rarement de petits Kangoo aux couleurs de Canal+ Télécom venir poser de la fibre au pied des immeubles d’habitation ou de bureaux, mais ils sont dans la course. « On loue, on cofinance, cela dépend des zones, des tronçons et du timing. On installe avec nos propres sous-traitants. 70 % des foyers réunionnais sont aujourd’hui éligibles à la fibre Canalbox et les travaux continuent. »

Dans le consortium qui lance le câble METISS

Quatre ans après son rachat et des investissements de la part du groupe, Canal+ Télécom s’impose dans le paysage numérique réunionnais comme un acteur de premier plan, auprès des particuliers et des professionnels, avec un portefeuille de très gros clients (collectivités locales, grandes entreprises, banques, etc.), une clientèle qui se contente rarement de solutions toutes faites mais veut du sur-mesure. Pour certains usages, il faut non seulement de la bande passante mais aussi et surtout de la sécurité, pensez par exemple à la télémédecine. Canal+ Télécom étant présent aux Antilles et à La Réunion, le travail se fait naturellement en 3 x 8, ce qui permet de garantir une supervision des réseaux et des services H24.
Christophe Allée et Armand Sato mettent aussi en avant le fait que Canal+ Télécom dispose de data centers dans les DOM, est connecté à La Réunion au backbone Gazelle et dispose d’une large bande passante sur les câbles sous-marins existants et ceux à venir: Canal+ Té-lécom fait partie du consortium qui a lancé le projet de câble METISS, pour répondre aux besoins futurs de la population et des entreprises. L’expertise de Canal+ Télécom est accessible aux PME « à des tarifs parfois moins élevés que la concurrence » et l’entreprise est fière de participer au succès d’événements comme le Grand Raid ou le Sakifo, en mettant en place l’infrastructure télécom, et notamment en déployant les hotspots wifi. « Vous n’imaginez pas la bande passante qu’il faut à Ravine Blanche, car tout le monde veut filmer son expérience et mettre ça en ligne sur les réseaux sociaux en direct live ! »
Loin de se laisser intimider par l’opérateur historique, Canal+ Télécom capitalise donc sur la solide expérience de Mediaserv, jointe à un plan d’investissements de 100 millions d’euros sur cinq ans pour développer la fibre. 

Comme des gamins
Lorsque nous étions enfants, nous (en tous cas les garçons) regardions le compteur des voitures et on s’exclamait : «Waouh, tu as vu : le compteur va jusqu’à 300 km/h ! » C’est un peu le bouton qu’actionnent actuellement certains FAI quand ils annoncent dans leurs publicités grand public un débit « jusqu’à…». Le discours de Canal+ Business diffère pour répondre aux besoins télécoms des professionnels : on parle plutôt ici de débit minimum garanti et de débit identique en download et upload.
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Canal+ Télécom : « On fait beaucoup de sur-mesure »

Canal+ est une marque que les Réunionnais connaissent bien, tellement que certains ont du mal à comprendre que Canal+ Télécom a un domaine d’expertise spécifique (Internet et téléphonie). Les deux entités sont séparées : Canal+ Télécom propose des offres Internet, en Dual Play et Triple Play (télé-Internet-téléphone) avec sa gamme Canalbox pour les clients résidentiels. Et pour...