Green

Madagascar

Cap Sud veut démocratiser l’énergie solaire photovoltaïque

Le projet Kube est le premier système d’autoconsommation photovoltaïque à Madagascar. Cap Sud
Après douze ans d’existence, le spécialiste français du secteur photovoltaïque étend ses activités à la Grande Île. Dans ses cartons, plusieurs projets dédiés aux professionnels, particuliers et communautés.

Fondé en 2006 par l’expert en énergie solaire photovoltaïque Stéphane Gilli, le groupe Cap Sud est devenu, en douze ans, une figure incontournable dans la conception, l'ingénierie, l'installation, l'optimisation et la maintenance de cen trales photovoltaïques raccordées au réseau ou en autoconsommation. Dans la Grande Île, la société française a notamment réalisé le premier système d’autoconsommation photovoltaïque à travers le « projet Kube » du groupe malgache Axian, via un investissement de près de 650 000 euros. Quatre bâtiments bénéficient de ce système qui comprend 410 kilowatts-crête (Kwc) de panneaux solaires couplés à 1,1 mégawatt-heure (MWh) de batteries de stockage.
Selon le P-DG Stéphane Gilli, l’idée a, entre autres, été d’épargner la facture énergétique. Dans cette optique, Cap Sud a recours au contrat Energy Manager, sa solution clé en main où l'étude, l'installation, le financement, la maintenance ainsi que toutes les démarches financières et juridiques sont inclus. Le groupe investit dans le projet via des fonds d’investissements qui calculent l’énergie nécessaire en fonction des besoins des clients. Ces derniers paient par la suite un loyer sur une durée de contrat de 20 ans. Par ailleurs, la société française prévoit également un investissement de près de 1,2 million d’euros pour électrifier le village d’Ilakaka, au sud-ouest du pays, avec une ferme solaire d’un mégawatt de panneaux et deux mégawatts de batteries. « Cela permettra de réduire à 5 % le fonctionnement du fioul qui servira non pas pour alimenter le réseau électrique mais pour recharger les batteries. » 

Fonds d'investissement

L’objectif global du groupe est d’installer des projets semblables dans d’autres régions de l’île en travaillant plus avec les particuliers. Pour ce faire, d’autres fonds d’investissement sont disponibles pour la continuité de ses activités en 2019 et même au-delà. Il a en effet réussi à lever un fonds de 15,2 millions d’euros pour son développe-ment en France et à l’international en janvier 2018.
Cap Sud participe également à des œuvres sociales à travers Manentena Foundation. Financée par un mécanisme de versement de deux euros pour chaque Kwc installé par le groupe partout dans le monde, la fondation a pour objectif d'amener de l'eau et de fournir de l’électricité aux plus démunis. En mai 2017, par exemple, elle a installé deux arbres solaires Altes d'une valeur de 40 000 euros dans le village Akamasoa du père Pedro. Un nouveau projet, le Batsol, est en cours de réalisation dans le village de Morarano, à l’est de l’île. Il porte sur la construction d'un dispensaire 100 % autonome en énergie permettant de créer un lieu de vie sain et confortable et d'électrifier le village et l'école. 

Chiffre d’affaires de 30 millions d’euros
En douze ans d'activité, Cap Sud a mis en service plus de 70 mégawatts d’énergie en proposant plusieurs solutions comme l'arbre solaire Altes, l'autoconsommation photovoltaïque, la construction de hangar, la location de toiture, l'ombrière solaire, l'offre Mysun By Cap Sud et le contrat Energy Manager. Le groupe a toujours adapté ses offres aux législations aléatoires ainsi qu’aux nouvelles technologies et aux besoins des clients. Cela lui a permis en 2017 de générer un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros. Afin de maintenir une croissance annuelle du chiffre d’affaires à hauteur de 25 %, il s’est ouvert à l’international en s'implantant au Portugal, en Ukraine, en Roumanie, aux États-Unis, en Tunisie, au Brésil, à Madagascar, au Burkina Faso et au Maroc.
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Cap Sud veut démocratiser l’énergie solaire photovoltaïque

Fondé en 2006 par l’expert en énergie solaire photovoltaïque Stéphane Gilli, le groupe Cap Sud est devenu, en douze ans, une figure incontournable dans la conception, l'ingénierie, l'installation, l'optimisation et la maintenance de cen trales photovoltaïques raccordées au réseau ou en autoconsommation. Dans la Grande Île, la société française a notamment réalisé le premier systè...