Performance

Madagascar

Centre d’appels : Teleperformance annonce un recrutement massif pour 2019

15 mar 2019 | PAR La rédaction
Madagascar est en train de damer le pion aux deux principaux pays d’hébergement de ce type de services en Afrique francophone : le Maroc et Maurice. - DR

Grâce à l’arrivée de la fibre optique, en 2014, le créneau des centres d’appels francophones est en plein essor à Madagascar. Comme indicateur de cette bonne santé, la multinationale Teleperformance, leader mondial du service client multicanal, installé à Madagascar depuis 2016, qui entrevoit un « recrutement massif » d’ici la fin de l’année. Fondé en 1978 et présent dans près de 65 pays, le groupe gère 340 centres et compte 217 000 collaborateurs. L’annonce  a été faite le 6 mars par Frédéric Proville, président-directeur général du marché francophone de Teleperformance lors d’une visite de courtoisie au directeur général des projets présidentiels, Augustin Andriamananoro. Il était accompagné du directeur général adjoint de Teleperformance Madagascar, David Debydeal, et du P-DG de Vision Madagascar, Zouzar Bouka, le partenaire de Teleperformance dans la Grande Île.

Main-d’œuvre à faible coût

Fuseau horaire proche de celui de Paris, fiscalité incitative, main-d’œuvre à faible coût et parlant bien le français… Madagascar est en train de damer le pion aux deux principaux pays d’hébergement de ce type de services en Afrique francophone : le Maroc et Maurice. « En l’espace de six mois, l’unité de Madagascar a affiché des performances du niveau de la Tunisie », a indiqué Zouzar Bouka. Si 5 000 Malgaches travaillent déjà dans ces centres de services externalisés (plateformes d’appels, gestion de sites Internet, programmation et conception assistée par ordinateur, etc.), leur effectif pourrait atteindre les 50 000 d’ici à quelques années. Le groupe de télécoms français SFR est le premier à avoir délocalisé à Madagascar, en 2015, une partie de son centre d’appels, suivi en janvier 2016 par Teleperformance, qui a choisi de s’installer à Tananarive, en plein cœur du quartier d’affaires d’Ankorondrano.  D’autres centres d’appels ont suivi, comme BPO, ProContact, SmartOne, ADM Values et CSL. Dans un pays où le chômage touche 5,2 % des 15-24 ans, les nombreuses annonces d’emplois redonnent un peu d’espoir. Ces centres recherchent principalement des conseillers trilingues, des développeurs informatiques, des techniciens réseaux, des formateurs, etc.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Centre d’appels : Teleperformance annonce un recrutement massif pour 2019

Grâce à l’arrivée de la fibre optique, en 2014, le créneau des centres d’appels francophones est en plein essor à Madagascar. Comme indicateur de cette bonne santé, la multinationale Teleperformance, leader mondial du service client multicanal, installé à Madagascar depuis 2016, qui entrevoit un « recrutement massif » d’ici la fin de l’année. Fondé en 1978 et présent dans prè...