Performance

Réunion/Mayotte

C’est parti pour la bataille de la 4G

1 nov 2016 | PAR La rédaction | N°314
Mireille Hélou, directrice régionale d’Orange Réunion-Mayotte : « Nos 1 000 salariés, qui ont travaillé à fond sur ce dossier, sont très heureux de cette première place à La Réunion et surtout d’avoir emporté un 19 sur 20 pour la cohérence et la crédibilité du projet et un 17 sur 20 pour l’emploi et l’investissement, loin devant les autres. » - Guillaume Foulon
Dans l’ordre du classement établi par l’ARCEP, on compte Orange, SRR, Telco OI et ZEOP Mobile pour La Réunion tandis que Telco OI l’emporte à Mayotte devant SRR, Orange et BJT Partners.


Mireille Hélou, directrice régionale d’Orange Réunion-Mayotte, arborait un large sourire le 14 octobre, au lendemain de l’annonce officielle par l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) de l’attribution des fréquences pour le déploiement de la 4G en téléphonie mobile. « Nos 1 000 salariés, qui ont travaillé à fond sur ce dossier, sont très heureux de cette première place à La Réunion et surtout d’avoir emporté un 19 sur 20 pour la cohérence et la crédibilité du projet et un 17 sur 20 pour l’emploi et l’investissement, loin devant les autres. » À Mayotte, la situation est très différente puisqu’Orange n’arrive que troisième avec un total de 64 points, devant BJT Partners (54 point), mais derrière SRR (66 points) et Telco OI (73 points) qui profite de l’ancrage historique d’Only. Ce classement est important puisqu’il a une incidence sur l’attribution des fréquences. La concurrence promet d’être vivre sur des marchés qui restent étroits d’autant plus que ZEOP, opérateur internet pionnier dans la fibre optique, fait son entrée dans la téléphonie mobile à La Réunion. Mireille Hélou pense d’ailleurs que « quatre opérateurs, c’est trop », mais elle devra faire avec. Un point de vue que ne partage pas Nassir Goulamaly, directeur général de la filiale du groupe Océinde : « Les Réunionnais vont profiter de cette concurrence. » 

ORANGE VA LANCER SON OFFRE BANCAIRE 100% MOBILE 

Orange, qui avait effectué des tests durant tout le moins de septembre, est prêt pour la bataille et compte en profiter pour réduire l’écart avec SRR (filiale de SFR) qui est l’opérateur historique dans la téléphonie mobile. Il a refondu ses offres pour « mieux coller aux besoins qui ont changé ». En 2017, il devrait aussi lancer son offre bancaire 100% mobile, sous la marque Orange dans les boutiques Orange et sous la marque Groupama dans les agences de cette compagnie d’assurance mutualiste très présente dans l’île. Sur le plan national, l’opérateur télécom est en effet entré à 65% chez Groupama Banque et La Réunion ne sera pas oubliée même si aucune date précise n’a encore été annoncée. « Cela se fera dès que les conditions techniques le permettront », précise Mireille Hélou.
Notes attribuées par l'ARCEP

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion/Mayotte

C’est parti pour la bataille de la 4G

 Mireille Hélou, directrice régionale d’Orange Réunion-Mayotte, arborait un large sourire le 14 octobre, au lendemain de l’annonce officielle par l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) de l’attribution des fréquences pour le déploiement de la 4G en téléphonie mobile. « Nos 1 000 salariés, qui ont travaillé à fond sur ce ...