Performance

Maurice

Christopher Rainer élu Entrepreneur de l’année

1 nov 2018 | PAR La rédaction | N°334
Le fondateur de Marideal et de PriceGuru est arrivé en tête dans les classements « Progression » et « Innovation », deux des quatre classements qui déterminent cette élection. Jason Naidoo
Christopher Rainer, fondateur de Marideal et de PriceGuru a été élu le 9 novembre Entrepreneur de l’Année 2018, lors de la quinzième édition du Tecoma Award organisée au Trianon Convention Centre.

« Je suis très surpris et heureux de recevoir ce prix. C’est vraiment une très belle initiative de valoriser et de mettre en avant l’entrepreneuriat ! J’espère que ça va motiver et inspirer de jeunes Mauriciens, qu’ils osent se lancer et créer leur propre entreprise. Je souhaiterais remercier tous mes partenaires ainsi que tous mes collaborateurs dans nos deux entreprises ! J’ai aussi une pensée spéciale pour nos plus de 100 000 clients qui nous ont accordé leur confiance et, sans cette confiance, on n’aurait pas pu avancer. Alors, un grand merci à eux ! » 
Le beau parcours de Christopher Rainer dans l’économie 2.0 a séduit les 200 chefs d’entreprise de Maurice qui ont répondu à un sondage effectué par Kantar TNS et le jury constitué des partenaires de l’élection de l’Entrepreneur de l’année à La Réunion dont l’Entrepreneur de l’année 2017, Julien Mauras, dirigeant d’Exodata, qui en était le président.  Christopher Rainer a souligné la qualité des autres nominés « tous liés par cette même passion de l’entrepreneuriat ». Cette « cuvée » 2018 était d’ailleurs de grande qualité. Si le fondateur de Marideal et de PriceGuru est arrivé en tête dans les classements « Progression » et « Innovation », Emmanuelle Coquet, Managing Director de The Gourmet Emporium, s’est imposée dans le classement « Engagement citoyen » et Renaud Azéma, General Manager de Vatel International Business School, dans le classement « Dynamisme à l’extérieur », suivi de près par Kendall Tang, CEO de RT Knits. Enfin, Steeve Thomas, directeur général de New Capricorn Services, a reçu le prix « coup de cœur du jury ».

Un programme national de mentorat

Pour Alain Foulon, fondateur et dirigeant de L’Eco austral, qui organise l’événement, avec IBL Together comme Master partenaire,
« cette élection a un goût particulier puisqu’il s’agit de sa quinzième édition à Maurice. Quinze ans, cela nous conforte car, dans un événement comme celui-ci, c’est la pérennité qui compte. Cela nous conforte car chaque année nous découvrons de nouvelles pépites et la source ne se tarit pas. C’est donc rassurant pour l’avenir de l’économie mauricienne. »
Alain Foulon en a profité pour annoncer qu’à l’occasion de ses 25 ans, L’Eco austral lancera en 2019 un programme national de mentorat. Un programme qui s’appuiera sur le volontariat et le bénévolat de managers et entrepreneurs, en activité ou à la retraite, qui accompagneront de jeunes entrepreneurs après avoir été formés au mentorat. 
« Le mentorat est l’une des meilleures façons de stimuler l’entrepreneuriat et de réduire le taux d’échecs comme on a pu le constater dans les pays qui l’ont développé à grande échelle, souligne Alain Foulon. Il y a notamment des retraités, à Maurice, qui ont de beaux parcours derrière eux, qui demeurent des passionnés de l’entrepreneuriat et sont prêts à donner de leur temps. Ce programme de mentorat me semble un prolongement naturel du Tecoma Award qui met en lumière des réussites. Certains des 75 entrepreneurs que nous avons nominés depuis quinze ans seront sans doute intéressés pour s’impliquer dans le mentorat ou, s’ils n’ont pas assez de temps, pour venir au moins témoigner à l’occasion de rencontres avec les jeunes entrepreneurs. Ces échanges ne pourront qu’être mutuellement enrichissants. »

L’entrepreneuriat, c’est un état d’esprit

Arnaud Lagesse, groupe CEO d’IBL Together, Master partenaire du Tecoma Award pour la seconde année consécutive, a rappelé que la passion d’entreprendre a animé son entreprise depuis ses origines.
« L’esprit entrepreneurial fait partie intégrante de l’ADN d’IBL et pour moi, cette association avec L’Eco austral a tout de suite été une évidence. C’est en effet cet esprit entrepreneurial qui a fait le succès de notre groupe et assuré sa pérennité depuis sa création en 1830. À l’époque, Blyth Brothers et Island Fraser répondaient à un besoin de la population mauricienne en important des denrées alimentaires de base. Des décennies plus tard, mon grand-père, Joseph Lagesse et ensuite mon père, Cyril Lagesse, tous deux fervents défenseurs d’idées nouvelles, ont investi dans des industries émergentes et novatrices, permettant aux entrepreneurs de l’époque d’avoir les moyens de se lancer à leur tour. Fort de cet ADN d’entrepreneurs, notre groupe a ouvert de nouveaux marchés, créé de nouveaux besoins, anticipé de nouvelles idées et répondu aux besoins de nos compatriotes avec, en prime, une attention à la qualité et au service qui font l’image d’IBL aujourd’hui. »
Le dirigeant du premier groupe mauricien, qui vient de passer le cap du milliard de dollars de chiffre d’affaires, ne veut pas s’endormir sur ses lauriers et souhaite que l’esprit de l’entrepreneuriat souffle à tous les étages de l’entreprise. Il a pour ambition que son groupe soit une véritable fédération d’entrepreneurs et il a déjà commencé à investir dans des start-up.

Classement général
Christopher Rainer (Marideal et PriceGuru)
Emmanuelle Coquet (The Gourmet Emporium)
Kendall Tang (RT Knits)
Renaud Azéma (Vatel International Business School)
Steeve Thomas (New Capricorn Services)

Progression
Christopher Rainer 
Emmanuelle Coquet
Kendall Tang
Steeve Thomas
Renaud Azéma

Innovation
Christopher Rainer 
Steeve Thomas
Kendall Tang
Emmanuelle Coquet
Renaud Azéma

Dynamisme à l'extérieur
Renaud Azéma
Kendall Tang
Christopher Rainer 
Emmanuelle Coquet
Steeve Thomas

Engagement citoyen
Emmanuelle Coquet
Renaud Azéma
Kendall Tang
Christopher Rainer 
Steeve Thomas
Composition du jury de La Réunion
Président : Julien Mauras (Exodata), Entrepreneur de l’année 2017 Autres membres : Patricia Pérignon (Caisse d’Épargne CEPAC), Arnaud Leca (Orange Réunion-Mayotte), Steven Potet (Havas Réunion), Patrick Harrau (Labopix), Jérémie Edouard (Réunion 1ère). 
Le jury s’est réuni le 31 octobre à La Réunion. Après avoir visionné des vidéos et analysé les dossiers de présentation détaillée de chaque nominé, il a pu délibérer et procéder au vote dans chacun des quatre classements. Les membres du jury étaient pour la plupart présents ou représentés à la soirée du 9 novembre au TCC. 
Comment se passe l’élection
Dans un premier temps, la rédaction de L’Eco austral choisit cinq nominés qui n’ont fait aucun acte de candidature mais se distinguent dans la plupart des quatre critères : progression, innovation, dynamisme à l’extérieur et engagement citoyen. La première étape consiste à les convaincre d’accepter un coup de projecteur pour la bonne cause, celle de l’entrepreneuriat, et de participer à la compétition. Deuxième étape : un sondage est réalisé auprès d’un minimum de 200 chefs d’entreprise mauriciens et le jury réunionnais analyse les différents profils. Du côté des sondés comme des membres du jury, il s’agit de dire simplement qui est le meilleur pour chacun des critères. Le sondage et le jury comptent chacun pour 50 % dans le résultat final. L’Entrepreneur de l’année est celui qui totalise le plus de voix sur l’ensemble des quatre classements. 
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

Christopher Rainer élu Entrepreneur de l’année

« Je suis très surpris et heureux de recevoir ce prix. C’est vraiment une très belle initiative de valoriser et de mettre en avant l’entrepreneuriat ! J’espère que ça va motiver et inspirer de jeunes Mauriciens, qu’ils osent se lancer et créer leur propre entreprise. Je souhaiterais remercier tous mes partenaires ainsi que tous mes collaborateurs dans nos deux entreprises ! J’...