Performance

Maurice

Ciel dévoile ses ambitions dans le médical avec C-Care

1 mai 2019 | PAR La rédaction | N°339
De gauche à droite : Jean-Pierre Dalais, Group Chief Executive de Ciel ; Hélène Echevin, présidente de C-Care, et Olivier Schmitt, CEO de C-Care. ©Droits réservés
En chapeautant sous une même marque la Clinique Darné et l’hôpital Wellkin, le groupe Ciel ambitionne de devenir un hub régional en termes de soins de santé. Pour asseoir sa stratégie, il prévoit d’investir 180 millions de roupies (4,5 millions d’euros) par an sur trois ans.

Assurant la gestion directe de la Clinique Darné et de l’hôpital Wellkin depuis trois mois, C-Care entend devenir la référence médicale dans l’océan Indien et en Afrique.   « Au-delà de cette nouvelle identité qui fédère l’ensemble de nos 1 400 employés et médecins partenaires autour d’une vision et des valeurs communes, il s’agit d’un engagement fort visant à l’amélioration continue de l’expérience patient. Nous adoptons une approche holistique du soin. Il s’agit de compléter la partie technique médicale avec celle de soins complémentaires soft », explique le Chief Executive Officer (CEO) de C-Care, Olivier Schmitt.

Partenaires de confiance

Alors que les établissements hospitaliers « continueront d’opérer de manière indépendante, l’équipe de direction de C-Care aura à cœur de travailler en étroite collaboration avec toutes les parties prenantes pour améliorer l’expérience et la prise en charge des patients tout en rehaussant le niveau de qualité des soins et services proposés. C-Care renforcera également l’accessibilité  à  ses  services  grâce à C-Care Clinic, située à Grand-Baie, et autrefois connue comme Clinique Darné Nord, et C-Lab, son offre d’analyses de laboratoire », assure le communiqué émis par C-Care. 
Jean-Pierre Dalais, Group Chief Executive de Ciel, principal actionnaire de C-Care, confirme cette ambition : « Les besoins en matière de santé ne cessent de grandir et nous sommes convaincus du rôle important que nous pouvons jouer à Maurice et dans la région. Nous sommes  déjà  présents en Ouganda et au Nigéria, et pouvons compter sur des partenaires de confiance tels que l’International  Finance Corporation  (Société financière internationale, en français, la structure de la Banque mondiale dédiée au secteur privé), Proparco (bras financier de l’Agence française de développement (AFD), IFHA-II (Fonds d’investissement pour la santé en Afrique II, fonds d’investissement privé de la Confédération suisse disposant de 160 millions de dollars) et  Kibo Fund II (fonds d’investissement lancé par Kibo Capital Partners, membre du groupe Ciel). Nous avons ainsi tous les atouts pour faire de Maurice un hub régional et grandir dans la région ».
Et Hélène Echevin, présidente de C-Care, de préciser « qu’en plus d’avoir deux plateaux techniques parmi les meilleurs de la région, nous agissons aussi comme coordonnateur car nous regroupons au sein de nos établissements les acteurs clés de la santé, à commencer par les médecins, et devons faciliter le travail des uns et des autres pour garantir un niveau de service et de qualité pour nos patients ».
Pour assoir sa stratégie, la direction prévoit d’investir ces trois prochaines années 180 millions de roupies (4,5 millions d’euros) par an. Un nouveau système informatique est également en cours d’implémentation pour assurer un meilleur suivi médical et une meilleure expérience patient. Il est aussi prévu un renforcement du corps infirmier grâce à un programme de formation plus étoffé et des partenariats répondant aux besoins grandissants.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

Ciel dévoile ses ambitions dans le médical avec C-Care

Assurant la gestion directe de la Clinique Darné et de l’hôpital Wellkin depuis trois mois, C-Care entend devenir la référence médicale dans l’océan Indien et en Afrique.   « Au-delà de cette nouvelle identité qui fédère l’ensemble de nos 1 400 employés et médecins partenaires autour d’une vision et des valeurs communes, il s’agit d’un engagement fort visant à l’améli...