Happy Few

Réunion

Collet : un champagne « haute couture » sur une belle niche de marché

1 sep 2018 | PAR La rédaction | N°332
De gauche à droite : David Rieu, Export Manager du champagne Collet ; Aurélie Florian, responsable marketing et communication du groupe Castel Covino à La Réunion ; David Cailleux, directeur du développement Caves Nicolas/CHR/Export océan Indien pour Castel Covino. Guillaume Foulon
Bien sûr, ce n’est pas un hasard, David Rieu, Export Manager du champagne Collet, est venu le promouvoir lors de l’élection de Miss Réunion qui accueillait également Miss France. L’occasion de découvrir ce champagne qui mérite d’être mieux connu.

Le champagne Collet, dont l’origine remonte à 1921 avec la création de la coopérative Cogevi, à Aÿ, dans la Marne, a plusieurs titres de gloire à son actif, dont celui d’être le champagne de l’élection de Miss France et de Miss Réunion. Ce qui explique la venue à La Réunion, fin août, de David Rieu, Export Manager de Collet. L’élection de Miss Réunion avait lieu à ce moment-là, en présence de Miss France 2018, la superbe Maëva Coucke de la Région Nord-Pas-de-Calais.   
Collet est aussi la marque retenue par plusieurs présidents en Afrique, notamment en Afrique du Sud, et par la compagnie Air Madagascar. Il faut dire que ce champagne se révèle plein de finesse et d’élégance, qu’il plaît beaucoup aux femmes, mais aussi aux chefs et aux sommeliers et il se positionne clairement sur le segment de la gastronomie. Les ventes aux hôtels et restaurants représentent 40 % des volumes à La Réunion, le reste est vendu au détail dans les caves Nicolas, à La Réunion mais aussi à Maurice et à Madagascar. Collet, c’est du haut de gamme (on ne le trouve pas dans la grande distribution), mais avec des prix plus abordables que certaines grandes marques.  
Implanté depuis deux ans à La Réunion, il a atteint son premier objectif de 10 000 bouteilles vendues annuellement, ce qui est encore peu sur un marché qui a franchi le cap du million de bouteilles. « ll n’y a pas de petit marché en champagne et celui de La Réunion est très porteur puisqu’il a doublé de volume en l’espace de dix ans. La Réunion est aujourd’hui le premier marché des départements et territoires d’Outre-mer », souligne David Rieu. Ce dernier peut voir l’avenir en rose : son champagne plaît et le marché demeure sur une belle courbe ascendante.


De gauche à droite : David Cailleux, directeur du développement Castel Covino, Maëva Coucke, Miss France 2018, David Rieu, Export Manager champagne Collet, Yoann Kargulewicz, Brand Ambassador Castel Covino et Pascal Turonnet, directeur des hôtels Exsel.  François Ho-Mouye​
 


François Ho-Mouye



DÉGUSTATION : DE BONNES NOTES
La presse réunionnaise a eu droit à la dégustation de deux cuvées, et pas les moindres, lors de la visite de David Rieu, Export Manager du champagne collet :
* L’Esprit Couture (notre photo) est la cuvée de prestige. Élaboré à partir de 50 % de pinot noir, 40 % de chardonnay et 10 % de pinot meunier, ce champagne a vieilli au moins cinq ans en cave. Très fruité et plein de finesse, il persiste long-temps en bouche. C’est un champagne d’exception, indéniablement, et l’on comprend aussi que les femmes l’adorent.
Sans parler du design de sa bouteille très séduisant et son « collier », clin d’œil à l’élégance féminine. Son prix est de 121 euros TTC dans les caves Nicolas.  
* Le blanc de blancs ne pourra que séduire les amateurs de 100 % chardonnay dont fait partie l’auteur de ses lignes. Lui aussi a vieilli cinq ans dans des caves de craie, cette pierre calcaire qui caractérise la Champagne. Composé à partir de six crus, il offre de solides arômes d’agrumes et quelques notes subtiles de fleurs blanches ; une finale très généreuse. Idéal en apéritif. Son prix est de 56 euros TTC dans les caves Nicolas.  
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Collet : un champagne « haute couture » sur une belle niche de marché

Le champagne Collet, dont l’origine remonte à 1921 avec la création de la coopérative Cogevi, à Aÿ, dans la Marne, a plusieurs titres de gloire à son actif, dont celui d’être le champagne de l’élection de Miss France et de Miss Réunion. Ce qui explique la venue à La Réunion, fin août, de David Rieu, Export Manager de Collet. L’élection de Miss Réunion avait lieu à ce moment...