Green

Réunion

Coopération scientifique avec l’université japonaise de Kobé

12 mai 2014 | PAR
Les professeurs japonais Nobuyuki Kaya (à gauche) et réunionnais Willy Lameyer avec le projecteur de micro-ondes « solid state » mis au point à l’université de Kobé.
L’université de Kobé, de la région du Kansai, au Japon, s’inscrit dans les friches du futur avec un nouveau pôle d'innovation au service de l'éducation, situé à côté du K-Computer, qui il y a deux ans a été pour un temps l’ordinateur le plus puissant du monde (avant d’être détrôné par deux ordinateurs américains puis par un ordinateur chinois).

L'innovation résonne ici comme une nécessité, car à Kobé, qui il y a vingt ans a vécu un terrible tremblement de terre, peut-être un peu plus qu'ailleurs on sait qu'il n'y a rien de durable et qu’il faut innover sans cesse, se réinventer, renaître sans perdre de temps. Le professeur Nobuyuki Kaya développe avec ses étudiants les sciences informatiques et l'ingénierie liée à la modélisation, avec une clairvoyance qui nous laisse admiratifs. Pour présenter son travail à ses visiteurs réunionnais, le professeur Kaya les a équipés de lunettes 3D et les a embarqués dans une visite guidée dans un simulateur de première classe, un simulateur d’environnement total avec lequel ils ont pu accompagner un tour rapide de l'Université et de ses salles de cours et fait une pause dans un amphi, avant de monter sur le toit du bâtiment et de vivre un décollage à en couper le souffle vers le système solaire et la galaxie profonde, avec vue sur les étoiles et les galaxies voisines.
Puis viennent les séquences pédagogiques, la sonde Hayabusa qui arrive sur la droite et, dans le flux des ions et des électrons, se retrouvent dans un cours sur sa propulsion plasmique... et ce n'est que le début de la présentation des possibilités de ce simulateur… Tout avoir sous les yeux, dans les yeux, pouvoir se déplacer dans cet univers reconstitué facilite indiscutablement la compréhension de phénomènes aussi complexes que le mécanisme de la vision et l'anatomie de l'œil, la propagation des ondes sismiques dans la croûte terrestre, la topographie du champ magnétique et l'activité interne de notre planète pour ne citer que cela… Cette technologie est un outil remarquable d'efficacité et préfigure sans aucun doute l'éducation de demain : on voit, on comprend, dix mille fois plus vite que ne le permet le discours raisonné. Dans ce qui n’est déjà plus une école, la mise de la main à la pâte n'est pas en reste… dans le cadre de projets coopératifs à vocation scientifique et technologique avec la JAXA, les étudiants développent et testent d’autres démonstrateurs pouvant être mis à profit pour des missions spatiales de grande ampleur, dont les résultats conduisent souvent à des applications terre à terre. Le démonstrateur de transport d'électricité sans fil, dont le Professeur Kaya est l’un des spécialistes mondiaux, en est un exemple, et aujourd'hui on mesure l'intérêt d'une telle technologie dans des applications immédiates comme le transport d'énergie point à point sur des sites à franchissement difficile comme à La Réunion, à Grand Bassin, tout en contribuant au développement des futures centrales solaires spatiales...
Le Professeur Nobuyuki Kaya termine bientôt sa carrière à l’Université de Kobé, mais il est clair que sa retraite officielle sera remplie d’activités, et il nous a confié que c’est bien volontiers qu’il reviendrait à La Réunion pour y donner des cours sur la technologie des micro-ondes, si l’occasion lui en était donnée…
À Kobé, le samedi 10 mai 2014, par Willy Lameyer et Guy Pignolet.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Coopération scientifique avec l’université japonaise de Kobé

L'innovation résonne ici comme une nécessité, car à Kobé, qui il y a vingt ans a vécu un terrible tremblement de terre, peut-être un peu plus qu'ailleurs on sait qu'il n'y a rien de durable et qu’il faut innover sans cesse, se réinventer, renaître sans perdre de temps. Le professeur Nobuyuki Kaya développe avec ses étudiants les sciences informatiques et l'ingénierie liée à la mod...