Le billet

Maurice

COUP DE SEMONCE POUR LE GOUVERNEMENT

28 déc 2016 | PAR Alain Foulon

Le gouvernement mauricien vient de perdre son ministre le plus populaire en la personne de Xavier-Luc Duval, devenu leader de l’opposition après avoir claqué la porte, refusant de cautionner un projet de révision de la constitution. L’ex-Premier ministre adjoint et ministre du Tourisme recueille 70% d’opinions favorables dans le Baromètre d’Opinion DCDM Research réalisé du 1er au 24 décembre. Il devance nettement le Premier ministre, Sir Anerood Jugnauth, qui se situe à 57%, alors que le fils de ce dernier, Pravind Jugnauth, qu’on annonce comme son successeur, recueille 45% d’opinions favorables. Le même sondage montre la chute de popularité du pouvoir en place depuis deux ans, passée de 86% à 43%. Des chiffres qui n’étonneront pas grand monde car depuis la défaite de Navin Ramgoolam, qui avait soulevé un réel enthousiasme dans la population mauricienne, une impression de cacophonie s’est installée. Et la vision claire de l’avenir, que revendiquait le Premier ministre, demeure encore très floue dans les faits. À tel point qu’on peut se demander si le gouvernement n’a pas perdu deux ans. Il lui reste encore trois années pour redresser la barre et mettre le turbo en évitant que le navire ne se transforme en galère.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

COUP DE SEMONCE POUR LE GOUVERNEMENT

Le gouvernement mauricien vient de perdre son ministre le plus populaire en la personne de Xavier-Luc Duval, devenu leader de l’opposition après avoir claqué la porte, refusant de cautionner un projet de révision de la constitution. L’ex-Premier ministre adjoint et ministre du Tourisme recueille 70% d’opinions favorables dans le Baromètre d’Opinion DCDM Research réalisé du 1er au 24 ...