ID

Réunion

Covino-Castel développe l’enseigne Nicolas à Maurice et à Madagascar

1 juil 2016 | PAR La rédaction | N°310
De gauche à droite : David Cailleux, directeur des ventes de Nicolas Réunion et Jean-Philippe Vandercamer, directeur général de Castel Réunion. Tout le développement de l’activité vin de Castel et de l’enseigne Nicolas dans l’océan Indien est désormais assuré par Covino à partir de La Réunion. Guillaume Foulon

Le caviste Nicolas, qui appartient au groupe Castel depuis 1988, est une véritable institution en France avec une histoire remonte à 1822. Leader dans l’Hexagone, avec 487 magasins et un chiffre d’affaires de 280 millions d’euros en 2015, il est encore peu présent à l’international avec seulement 8 magasins au Royaume-Unis, 5 au Maroc, 1 au Liban et 2 en Suisse. Il compte aujourd’hui sur la forte présence de Castel à La Réunion pour se développer dans la zone. Le groupe Castel, premier négociant français dans le vin et troisième mondial, est aussi le deuxième producteur de bières et boissons gazeuses sur le continent africain. À Madagascar, il est propriétaire depuis 2011 des Brasseries Star qui produisent, entre autres, la bière THB et Coca Cola. Mais le vin, c’est plutôt l’affaire de Covino, la filiale réunionnaise de Castel qui développe notamment une activité d’embouteillage en plus de ses représentations de marques de vins et spiritueux. Un premier magasin Nicolas a ouvert à La Réunion en 2000, suivi de cinq autres, dans les différentes régions de l’île. Leur nombre devrait être porté à 10 d’ici à fin 2018, que ce soit à travers des créations ou des reprises car ce développement se réalise à partir de la master franchise détenue par Covino. Même principe pour les autres îles de l’océan Indien où Covino choisit des partenaires de poids pour exploiter la franchise. À Maurice, il s’agit de PNL (filiale à 51% du groupe Leal) qui se diversifie dans ce secteur avec Castel pour les vins et Diageo pour les spiritueux. Une première cave Nicolas est annoncée pour ce mois de juillet dans le centre commercial de Bagatelle. D’autres caves pourraient ouvrir à l’horizon 2018 même si le marché mauricien est déjà bien occupé et se révèle nettement moins important que celui de La Réunion. Mais le développement touristique fournit un segment de consommateurs qui prend du poids d’année en année. À Madagascar, la première cave Nicolas est également annoncée pour ce mois de juillet 2016, dans la zone Zital, à Tananarive où se concentre une frange non négligeable de consommateurs à fort pouvoir d’achat. C’est le groupe Taloumis qui a été retenu comme franchisé. Un poids lourd présent dans de nombreux secteurs de l’économie et qui distribuait déjà les vins Castel via les Brasseries Star. Covino souhaite aussi implanter Nicolas à Mayotte et aux Seychelles à l’horizon 2020. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Covino-Castel développe l’enseigne Nicolas à Maurice et à Madagascar

Le caviste Nicolas, qui appartient au groupe Castel depuis 1988, est une véritable institution en France avec une histoire remonte à 1822. Leader dans l’Hexagone, avec 487 magasins et un chiffre d’affaires de 280 millions d’euros en 2015, il est encore peu présent à l’international avec seulement 8 magasins au Royaume-Unis, 5 au Maroc, 1 au Liban et 2 en Suisse. Il compte aujourd’hui...