ID

France

David Galula et la théorie de la contre-insurrection

19 Jan 2022 | PAR La rédaction | N°364
David Galula




Ce livre de Driss Ghali, qui collabore à la revue Conflits, a été écrit à partir d’une interview du général américain Petraeus. Fort logiquement puisque ce sont les Américains qui ont découvert David Galula (1919-1967), officier de l’armée française qui a eu l’occasion d’observer les insurrections de l’après guerre, l’amenant à écrire un ouvrage majeur sur la contre-insurrection. Mais il faudra attendre 2008 pour qu’il paraisse en français (« nul n’est prophète dans son pays »). Et c’est justement le général Petraeus qui en a écrit la préface. 
Pour Driss Ghali, il y a une seule conclusion à tirer de l’oeuvre de Galula, c’est que toute communauté humaine, mise devant un problème politique, peut, sous certaines conditions, se fracturer en trois groupes : une minorité active très déterminée à renverser la table, une autre minorité attachée au maintien du statu quo, mais incapable d’agir, et enfin une majorité silencieuse qui rêve de ne rien faire, mais dont la vocation est d’appuyer le camp qui a le plus de chances de l’emporter. Hier face au FLN algérien et aujourd’hui face à l’État Islamique, la pensée de Galula permet à une démocratie de se défendre sans se renier. 
Né au Maroc, lauréat de l’Edhec et de l’École centrale de Paris, Driss Ghali a fait carrière à l’international, dans le domaine de la haute technologie, où il a eu à gérer des crises. Ayant découvert Galula par le plus grand des hasards, il a immédiatement trouvé chez ce stratégiste des clés pour comprendre la nature politique de l’homme et de son comportement en situation de danger.

« David Galula et la théorie de la contre-insurrection », par Driss Ghali. Éditions Complicités (mai 2019), 204 pages. Prix : 17 euros.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

France

David Galula et la théorie de la contre-insurrection

Ce livre de Driss Ghali, qui collabore à la revue Conflits, a été écrit à partir d’une interview du général américain Petraeus. Fort logiquement puisque ce sont les Américains qui ont découvert David Galula (1919-1967), officier de l’armée française qui a eu l’occasion d’observer les insurrections de l’après guerre, l’amenant à écrire un ouvrage majeur sur la co...