DE LA DÉMOCRATIE À LA TYRANNIE - Billet - Ecoaustral.com

Le billet

France

DE LA DÉMOCRATIE À LA TYRANNIE

6 mar 2016 | PAR Alain Foulon


Un incroyable fait divers vient d’avoir lien en Bretagne et montre ce que beaucoup de penseurs ont démontré : la démocratie peut mener à la tyrannie. Il s’agit d’un prof d’histoire dont les élèves ont été auditionnés par la gendarmerie… Pas pour une affaire de pédophilie ou un manquement quelconque, cet enseignant étant fort bien noté. Non, simplement pour en savoir plus sur la façon dont il présentait, dans ses cours, la Russie et Vladimir Poutine. En Bretagne donc, où les agriculteurs souffrent et alors que les groupes islamistes se développent à Brest et à Rennes, la gendarmerie passe son temps à vérifier que le dogme du « politiquement correct » est bien suivi. Pour ceux qui veulent en savoir plus sur cette aberration, ils peuvent cliquer sur le lien suivant :  http://breizatao.com/2016/03/02/auray-morbihan-des-eleves-auditionnes-par-la-gendarmerie-au-sujet-des-cours-de-leur-professeur-sur-la-russie-et-vladimir-poutine/
Dans un autre registre, et à l’international cette fois, mais toujours en lien avec la dictature du politiquement correct, on peut mentionner l’action d’éclat de la FIFA (Fédération internationale de football). Dans sa vidéo de présentation du joueur brésilien Neymar, diffusée pour la cérémonie du « Ballon d’or », elle a effacé l’inscription « 100 % Jésus » qu’il avait arborée sur un bandeau autour de la tête lors de la victoire de son équipe en Ligue des champions. Il paraît que cette censure a été effectuée « par respect ». Mais par respect pour quoi et pour qui exactement ?
 
 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

France

DE LA DÉMOCRATIE À LA TYRANNIE

 Un incroyable fait divers vient d’avoir lien en Bretagne et montre ce que beaucoup de penseurs ont démontré : la démocratie peut mener à la tyrannie. Il s’agit d’un prof d’histoire dont les élèves ont été auditionnés par la gendarmerie… Pas pour une affaire de pédophilie ou un manquement quelconque, cet enseignant étant fort bien noté. Non, simplement pour en savoir plus...