ID

Madagascar

Démarrage en 2020 pour le projet minier Toliara Sands

1 nov 2017 | PAR La rédaction | N°324
De nouvelles routes, parallèles à la route nationale 9, au départ du site de Ranobe jusqu’à Tuléar, seront construites pour supporter les camions wagons de 100 000 tonnes. Njaratiana Rakotoniaina

Après une certaine période de veille, le projet de près de 200 millions de dollars portant sur l’extraction d’ilménite, de zircon et de rutile, à Ranobe, dans l’ancienne province de Tuléar, est en train de reprendre et devrait effectivement démarrer en 2020. La construction d’une jetée d’embarcation de 450 mètres avec un tirant d’eau de 14 mètres pour transporter les minerais vers les bateaux est en cours et durera deux ans. De nouvelles routes, parallèles à la route nationale 9, au départ du site de Ranobe jusqu’à Tuléar, seront de même construites pour supporter les camions wagons de 100 000 tonnes. Et pour mieux rentabiliser le projet, les initiateurs ont décidé d’augmenter sa capacité en jouant sur le volume. Le contexte actuel du marché international impose en effet de saisir l’occasion de détenir suffisamment d’offres vu la concurrence entre les producteurs et les investisseurs mondiaux dans le secteur minier. Le gisement s’étendra ainsi sur 15 kilomètres et la quantité de minerais à exploiter passera de 8 millions de tonnes à 12 millions de tonnes. Avec ce développement, la durée de l’exploitation peut aller jusqu’à 60 ans au lieu des 20 ans prévus initialement. Jules Le Clezio, représentant de la compagnie australienne World Titanium Resources, porteur du projet Toliara Sands, se montre optimiste quant à l’avenir du projet. « La phase d’exploration avec le démarrage des exploitations aura duré en tout vingt ans… Les étapes ont été franchies, lesquelles ne sont  guère faciles dans un projet de cette envergure, mais nous ne battrons pas en retraite quelles que soient les difficultés. »

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Démarrage en 2020 pour le projet minier Toliara Sands

Après une certaine période de veille, le projet de près de 200 millions de dollars portant sur l’extraction d’ilménite, de zircon et de rutile, à Ranobe, dans l’ancienne province de Tuléar, est en train de reprendre et devrait effectivement démarrer en 2020. La construction d’une jetée d’embarcation de 450 mètres avec un tirant d’eau de 14 mètres pour transporter les minerais...