Hot

Maurice

Démission de Nando Bodha, ministre des Affaires étrangères

6 fév 2021 | PAR La rédaction
Preuve des tensions qui traversent le pouvoir actuel, cette démission de Nando Bodha, un des caciques du parti au pouvoir, n’est qu’une demi-surprise. - DR
Preuve des tensions qui traversent l'actuel gouvernement, cette démission de Nando Bodha, un des caciques du parti au pouvoir, n’est qu’une demi-surprise. Il est remplacé par l’actuel ministre du Transport, Alan Ganoo, qui conserve son maroquin.

C’est par l’entremise d’un court communiqué officiel, rédigé en français, que Nando Bodha, a soumis sa démission comme ministre des Affaires étrangères mais également comme secrétaire général  de son parti, le Mouvement Socialiste Militant (MSM) dont est issu l’actuel chef de gouvernement. Acte politique assumé, la publication de cette lettre a volé la vedette au parti puisqu’elle a eu lieu quasiment au moment où le comité central du MSM se réunissait à son quartier général !
Dans sa missive, le dorénavant ancien ministre des Affaires étrangères, fait part « de ses réserves quant à certaines décisions (gouvernementales) » et « regretté que les idéaux et principes fondamentaux qui m'ont guidé depuis mon engagement avec Sir Anerood Jugnauth (père de l’actuel chef de gouvernement) ne soient plus là ». 
De fait, pour de nombreux analystes si la popularité de l’actuel gouvernement semble en perte de vitesse (même s’il n’existe pas de sondage politique), l’acte spectaculaire de Nando Bodha met surtout à jour les fractures quasi-générationnelles qui divisent le MSM. En effet, l’ancien ministre faisait partie des proches de Sir Anerood Jugnauth (il fût son poste d’attaché de presse de 1983 à 1995). 
En outre, si Nando Bodha semble se ranger dans les rangs de l’opposition, il se pose également comme un recours en assurant vouloir apporter « des propositions constructives à tous les niveaux, en toute sincérité ». 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

Démission de Nando Bodha, ministre des Affaires étrangères

C’est par l’entremise d’un court communiqué officiel, rédigé en français, que Nando Bodha, a soumis sa démission comme ministre des Affaires étrangères mais également comme secrétaire général  de son parti, le Mouvement Socialiste Militant (MSM) dont est issu l’actuel chef de gouvernement. Acte politique assumé, la publication de cette lettre a volé la vedette au parti puisqu...