Département le plus jeune et champion des superlatifs de la  précarité - Performance - Ecoaustral.com

Performance

Mayotte

Département le plus jeune et champion des superlatifs de la  précarité

12 fév 2014 | PAR AFP
60% des habitants du 101e département français ont moins de 25 ans. - Ipreunion.com

Mayotte, île de l'océan Indien d'un peu plus de 210 000 habitants recensés, est le département le plus jeune de France et aussi celui de nombreux autres superlatifs, liés à la précarité, selon l'Insee.


La moitié de la population a moins de 17 ans et demi, contre 23 ans en Guyane (autre département d'outre-mer très dynamique démographiquement) et 39 ans dans l'Hexagone.  
Ainsi, 60% des Mahorais ont moins de 25 ans et 30% moins de 10 ans, tandis qu'à l'autre extrémité les 60 ans et plus ne représentent que 4% de la population, soit six fois moins qu'en métropole.
Cette jeunesse provient d'une forte croissance de la population. Celle-ci a triplé depuis 1985. Sa croissance de 4,1% à la fin des années 90 est descendue à 2,7%.
Les femmes ont en moyenne 4,1 enfants contre 2,0 en France métropolitaine, et quelque 6 500 naissances ont été enregistrées en 2012, valant souvent à l'hôpital de Mamoudzou l'appellation de "première maternité de France".  

 

La part des étrangers se stabilise à 40% et en fait le département en tête de liste, même devant la Guyane (35,5%). En 2012, date du recensement, 84 600 étrangers résidaient à Mayotte sur 212 600 habitants, et 95% d'entre eux étaient de nationalité comorienne. L'île de l'Union des Comores la plus proche de Mayotte est Anjouan, à environ 70 km.
Près de 4 étrangers sur 10 sont des mineurs, nés à Mayotte, et qui pourront demander l'accès à la nationalité française
D'ailleurs, parmi les 15 ans et plus, un habitant de Mayotte sur trois n'a jamais été scolarisé contre moins de 2% en métropole. Le niveau scolaire reste aussi "très faible": 56% des 15-29 ans qui ont  achevé leur scolarité n'ont aucun diplôme. Et ceux qui ont ou veulent des diplômes émigrent "de plus en plus souvent pour poursuivre leurs études ou s'insérer professionnellement".
Sur 18 000 Mahorais ayant quitté leur île entre 2007 et 2012, les deux tiers ont moins de 25 ans.

Car sur "l'île aux parfums", mois d'un adulte sur trois a un emploi. Le taux de chômage atteint 36,6%, le plus élevé des DOM devant La Réunion (34,4%) et la Martinique (28,1%) dont la situation est déjà sans commune mesure avec le reste de la France.

Le secteur tertiaire concentre 88% des emplois et plus d'une personne sur deux occupant un emploi l'est dans le public (administration, enseignement, santé, action sociale).

Le secteur privé est "très faible" et l'emploi se concentre dans quelques communes, dont la moitié au chef-lieu, Mamoudzou.

Quant aux conditions de logement, si elles "s'améliorent, elles restent éloignées des standards métropolitains", souligne l'Insee. Mayotte est devenu le 101e département français au 1er avril 2011 seulement. Deux tiers des résidences principales n'ont pas le "confort de base" à savoir qu'ils ne disposent pas, à l'intérieur, soit de l'eau courante, soit de l'électricité, soit d'un WC ou d'une douche.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Mayotte

Département le plus jeune et champion des superlatifs de la  précarité

La moitié de la population a moins de 17 ans et demi, contre 23 ans en Guyane (autre département d'outre-mer très dynamique démographiquement) et 39 ans dans l'Hexagone.   Ainsi, 60% des Mahorais ont moins de 25 ans et 30% moins de 10 ans, tandis qu'à l'autre extrémité les 60 ans et plus ne représentent que 4% de la population, soit six fois moins qu'en métropole. Cette jeunesse provient...