ID

Océan Indien

Des promotions au sein de l’Agence française de développement

1 juil 2018 | PAR La rédaction | N°331

On peut dire que nos îles portent chance aux directeurs régionaux de l’Agence française de développement (AFD). On se souvient qu’après son départ de Maurice, Laurence Breton-Moyet était retournée à Paris pour être directrice exécutive en charge des opérations de l’Agence. Quant à son successeur, Matthieu Discour, il vient d’être nommé directeur régional pour le Golfe de Guinée (comprenant tous les États de cette sous-région de l’Afrique de l’Ouest dont le Nigéria). Preuve de l’importance de ces pays pour la France, il s’agit d’un nouveau poste de l’AFD. Et d’une reconnaissance de la qualité du travail que Matthieu Discour a abattu dans notre région. Il sera basé à Abidjan, en Côte d’Ivoire, où il croisera sans aucun doute Gilles Huberson, ambassadeur de France à Maurice jusqu’en 2017. 
Le successeur de Matthieu Discour est André Pouilles-Duplaix. Cet ingénieur agronome, spécialisé en socio-économie et en agronomie tropicale, a été sous-directeur au ministère des Affaires étrangères, et également directeur de l’agence de l’AFD du Cambodge. Il a été directeur du département des appuis transversaux de l’AFD à Paris. Du côté de La Réunion, Stéphane Foucault bénéficie lui aussi d’une belle promotion après y avoir dirigé l’Agence pendant quatre ans. Il a été nommé directeur de l’Institut d’émission d’Outre-mer (IEOM), qui fait office de banque centrale pour la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française et Wallis-et-Futuna, et directeur de l’Institut d’émission des départements d’Outre-mer (IEDOM) qui a en charge les départements et collectivités d’Outre-mer dont la monnaie est l’euro : Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte, La Réunion, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon. Stéphane Foucault s’est notamment très impliqué dans le dossier Air Austral-Air Madagascar. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Océan Indien

Des promotions au sein de l’Agence française de développement

On peut dire que nos îles portent chance aux directeurs régionaux de l’Agence française de développement (AFD). On se souvient qu’après son départ de Maurice, Laurence Breton-Moyet était retournée à Paris pour être directrice exécutive en charge des opérations de l’Agence. Quant à son successeur, Matthieu Discour, il vient d’être nommé directeur régional pour le Golfe de Gu...