ID

Océan Indien

Deux sommets annuels des chefs d’État de la COI

1 oct 2019 | PAR La rédaction | N°344

Le Comorien Hamada Madi Boléro, actuel secrétaire général de la Commission de l’océan Indien (COI), poursuit le mouvement engagé par le Mauricien Jean-Claude de L’Estrac pour que l’organisation ait une meilleure assise. Il a réussi à faire accepter le principe de la tenue de deux sommets annuels des chefs d’État afin qu’ils puissent suivre de plus près les travaux de la COI et avoir une meilleure approche des enjeux. Dans le cas de la France, membre de la COI via La Réunion, le président Emmanuel Macron devrait logiquement laisser la main à Didier Robert, président de la Région Réunion, qui conduit la politique de coopération régionale et gère les fonds européens. Dans le cas de Maurice, dont le régime politique est de type britannique, ce serait plutôt le Premier ministre qui siégerait à ces sommets. Le premier sommet des chefs d’État de la COI devrait se tenir à Madagascar aux alentours du 26 juin 2020, date de la Fête nationale malgache. Il faut rappeler que jusqu’à maintenant, la COI fonctionnait avec une réunion annuelle des ministres des Affaires étrangères.   

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Océan Indien

Deux sommets annuels des chefs d’État de la COI

Le Comorien Hamada Madi Boléro, actuel secrétaire général de la Commission de l’océan Indien (COI), poursuit le mouvement engagé par le Mauricien Jean-Claude de L’Estrac pour que l’organisation ait une meilleure assise. Il a réussi à faire accepter le principe de la tenue de deux sommets annuels des chefs d’État afin qu’ils puissent suivre de plus près les travaux de la COI et ...