Leader

Madagascar

Eddy Kapuku : de grandes ambitions pour Airtel

Eddy Kapuku, un professionnel aguerri et à la vision ample. ©Droits réservés
Le Congolais Eddy Kapuku succède à Maixent Bekangba à la tête d’Airtel Madagascar. Professionnel aguerri du marketing, le nouvel homme fort dévoile ses ambitions de développement et sa vision du marché des télécommunications.

« Airtel Madagascar ne ménage pas ses efforts en faveur du développement : l’inclusion financière, la réduction de la fracture numérique ainsi que le déploiement du réseau sont au cœur de nos priorités », clame sans relâche le nouvel homme fort d’Airtel Madagascar. « Nous facilitons les activités génératrices de revenus aussi bien en milieu rural qu’en zone urbaine, grâce à une large couverture de tout le pays et un service spécialement dédié au Mobile Money. » L’optimisation des tarifs en fonction du pouvoir d’achat fait partie intégrante de la vision du Congolais Eddy Kapuku. Le coût de l’Internet à Madagascar reste, en effet, relativement élevé par rapport aux tarifs des pays à niveau de vie similaire. 
Le renforcement de la politique de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) de l’opérateur télécom s’inscrit également dans la vision du nouveau DG. Grâce à l’amplification des actions en faveur de l’environnement et la continuité des actions dans le domaine de la santé et de l’éducation, Airtel compte apporter une valeur ajoutée sociale et donner une dimension plus humaine à ses engagements auprès de la population.
« Fidèle à sa politique de proximité, Airtel Madagascar veut être plus proche de la communauté qu’il sert de manière à ce que l’utile soit associé non seulement à l’agréable mais également au développement durable », rappelle Eddy Kapuku. Surtout, le nouveau responsable ambitionne d’offrir un accès égalitaire aux nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). 
« Nos investissements effectués en termes de couverture réseau et de technologie 4G traduisent cette volonté de développer le marché des télécommunications, encore en pleine expansion. Notre vision sera de pousser au maximum la pénétration de l’Internet parce qu’aujourd'hui, avec une population de presque 26 millions d’habitants, seulement 12 % de la population a accès à l’Internet fixe et mobile. »

 

Eddy Kapuku
« La jeunesse doit participer au développement à travers des projets entrepreneuriaux, culturels et sportifs qu’Airtel s’engage  à soutenir », souligne Eddy Kapuku.  ©Droits réservés
 

Soutien à la concurrence

Aujourd’hui, l’avantage d’Airtel Madagascar réside dans sa capacité à offrir à toutes les catégories de la population un réseau haut débit, performant et abordable. Cela lui permet d’accompagner continuellement ses abonnés dans chacun de leur projet et d’encourager toutes les démarches en faveur du développement. Dans l’optique de faciliter l’accès au service de télécommunications, le nouveau DG exprime son soutien à la concurrence qui, en vulgarisant les produits et services, permet  d’œuvrer en faveur de l’inclusion numérique. « La compétition saine reste bénéfique pour la population et c’est pourquoi nous la soutenons. Nous considérons les compétiteurs comme des partenaires du développement. Toutefois, à travers cette compétition, Airtel Madagascar entend insuffler son dynamisme face au marché tout en restant respectueux et solidaire des populations que nous servons. »   
Enfin, il estime que la jeunesse malgache doit participer pleinement au développement du pays à travers des projets entrepreneuriaux, culturels et sportifs. C’est la raison pour laquelle Airtel Madagascar s’engage à apporter un soutien sans relâche aux initiatives qui vont dans ce sens. « En tant que partisan convaincu du bien-fondé de la devise un esprit sain dans un corps sain, nous sommes prêts à soutenir les projets pertinents qui pourraient favoriser le développement durable des communautés. Des actions ont déjà été menées dans ce sens et nous continuerons sur cette lancée, de manière à participer à l’épanouissement général du pays », affirme Eddy Kapuku. Un programme chargé.

Un homme du marketing
Ingénieur polytechnicien, ayant suivi un cursus en électromécanique à l’Université de Kinshasa en République Démocratique du Congo (RDC), Eddy Kapuku fait ses premiers pas en 2007 en tant qu’ingénieur télécom. Après quelques années, il montre sa grande polyvalence en passant dans le domaine commercial où il développe son savoir-faire en matière de marketing, de développement de produit et de vente. En 2010, il intègre l’opérateur Zain comme coordonnateur du développement de la valeur client avant de débuter sa carrière au sein d’Airtel en RDC. De 2011 à 2015, il a successivement occupé les fonctions de responsable marketing, responsable du secteur jeunesse et masse, ainsi que responsable des segments et du Business Intelligence (BI). Il est nommé au poste de directeur marketing au Gabon en 2015 puis en RDC en 2016. Avant son arrivée à Madagascar, Eddy Kapuku a également fait ses griffes à Nairobi, au Kenya, dans la maison-mère d’Airtel, travaillant sur des projets spéciaux dans plusieurs pays. Aujourd’hui, fraîchement promu à Madagascar, il entend apporter un nouveau souffle au processus de développement de la Grande Île. Son ambition  : faire des produits et services développés par Airtel des fers de lance pour la dynamisation de l’économie malgache.
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Eddy Kapuku : de grandes ambitions pour Airtel

« Airtel Madagascar ne ménage pas ses efforts en faveur du développement : l’inclusion financière, la réduction de la fracture numérique ainsi que le déploiement du réseau sont au cœur de nos priorités », clame sans relâche le nouvel homme fort d’Airtel Madagascar. « Nous facilitons les activités génératrices de revenus aussi bien en milieu rural qu’en zone urbaine, grâce...