Happy Few

Dubaï

Emirates : service cinq étoiles au septième ciel

30 avr 2014 | PAR Jean-Michel Durand | N°285
L'A380, plus gros avion commercial du monde, propose sur la desserte Maurice, 14 sièges de première classe, 76 en classe affaires et 427 en classe économique. - Emirates
Bienvenue dans la classe affaires de l’Airbus A380 qui relie chaque jour l’émirat arabe à Maurice. Tout a été pensé pour satisfaire la clientèle et lui permettre de profiter au mieux de l’espace du plus gros avion commercial en circulation.

Emirates, la compagnie aérienne de Dubaï, a reçu en 2013 le titre très convoité de « meilleure compagnie aérienne du monde ». Voyager en classe affaires dans l’un de ses 140 Airbus A380 permet de comprendre pourquoi.
Espace : c'est le premier mot qui vient à l'esprit lorsqu'on s'installe à bord. Si ce véritable paquebot des airs paraît imposant sur le tarmac des aéroports, ce gigantisme est gommé par les aménagements intérieurs. Les architectes ont partagé ce loft volant de 600 mètres carrés à deux étages en volumes de tailles comparables à ceux des autres gros porteurs. Le pont supérieur s'étend ainsi sur toute la longueur du fuselage, permettant à la cabine d'être 50% plus grande que celle de son concurrent direct, le Boeing 747... 

Autre point étonnant : le bruit. Il est réduit de 50% par rapport à son homologue américain !
 Le ronronnement des moteurs est imperceptible. 
À cela s'ajoute une stabilité lors des turbulences sensiblement meilleure que sur les autres appareils. Les passagers profitent de ce confort et le personnel navigant reconnaît, unanimement, être moins fatigué à durée de vol égale...
 Ce staff, composé d’hôtesses et stewards indiens, russes, hongkongais, brésiliens et même français, fait très « United Colors of Benetton ».
Emirates est vraiment LA compagnie où la mondialisation est devenue une réalité !

 

LE PLAISIR DES BARS ET DES DOUCHES

 
Autre point fort : le programme de divertissement très performant, le « Ice Digital Widescreen ». Primé à de nombreuses reprises (élu pour la 9ème fois consécutive meilleur système de divertissement au monde), il permet au passager d'accéder, à la demande, sur son écran personnel à plus d'une centaine de canaux audio, de nombreuses chaînes de télévision (comme la BBC News avec mises à jour régulières), à 80 films et plus de 40 jeux vidéo. L'équipement permet aussi d'envoyer des SMS et de téléphoner ou de profiter de ses fonctionnalités multimédia.
L’un des atouts majeurs de ce véritable Pacific Princess des airs (le navire de « La croisière s'amuse ») est sans conteste ses douches et ses bars.
Il y a deux bars salons dans l'appareil. Le premier, situé à l’avant du niveau supérieur, est réservé à la première classe.



Le second peut accueillir (à l’arrière du pont supérieur) les passagers de première et de classe affaires. Y sont proposés un vaste choix de boissons, d'en-cas chauds et froids préparés par les plus grands chefs du monde. Le salon dispose de deux canapés et d’un écran LCD  transmettant la position de l’avion et des images des caméras extérieures.
 Un personnel naviguant prend alors place derrière le bar et se transforme en véritable Isaac, le barman de La Croisière s'amuse, pour préparer à la minute, des cocktails. Dans notre cas, une Margarita...

On en oublierait que l’on est dans un long-courrier qui peut atteindre une altitude de croisière de... 43  100 pieds (plus de 13 000 mètres) !
Quant aux douches, elles comprennent un véritable spa. Elles permettent d'arriver frais, disponible et reposé à son premier rendez-vous d'affaires de la journée...


 

UNE CLASSE AFFAIRES VRAIMENT POUR LES HOMMES D’AFFAIRES


La classe réservée aux hommes d'affaires dispose de tout le confort nécessaire pour ne pas subir les désagréments des voyages en avion et pour en faire un second bureau. Les sièges, intégrés dans une coque incluant minibar, sont équipés de cloisons mobiles (pour les sièges centraux), de repose-pieds à réglage électronique, d'une étagère pour l'ordinateur portable, d'un logement à chaussures et d'un appuie-tête réglable. Chaque siège dispose d’une télécommande à écran tactile sans fil qui gère les fonctions du fauteuil, du système de divertissement et d’un écran LCD de 43,2 cm.
Les passagers disposent d'un grande tablette à proximité du siège pour y poser des documents ou boire un verre tout en utilisant leur ordinateur portable. Une prise double pour clé USB est aussi disponible. Quant aux repas, ils permettent de se détendre, de se revigorer et de découvrir de nouvelles saveurs. Servis dans la porcelaine fine Royal Doulton, avec des couverts Robert Welch exclusifs, ils sont accompagnés de champagne et de vins millésimés. Enfin, il est possible de dormir très correctement grâce aux sièges qui se transforment en lit d’une longueur de deux mètres.


Autre point important : une franchise bagage de 40 kg est proposée aux passagers de la classe affaires. Et pour ajouter aux services, en plus de cette franchise ordinaire, il est également possible d’enregistrer, sans frais supplémentaires, un jeu de clubs et une paire de chaussures de golf.

 

Une classe affaires à 2 500 euros
 
L'A380 d'Emirates, sur la desserte de Maurice, présente une configuration tri-classe avec 14 sièges de première classe, 76 en classe affaires et 427 en classe économique. Un vol quotidien est proposé et le prix indicatif pour un aller-retour en classe affaires est de 2 500 euros.
 

 
 
 
 

  • Une flotte impressionnante d’Airbus A380

    La compagnie de Dubaï possède une flotte impressionnante d’Airbus A380. - Emirates

    La compagnie de Dubaï possède une flotte impressionnante d’Airbus A380. Plus d'une quarantaine. - Emirates
     




Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Dubaï

Emirates : service cinq étoiles au septième ciel

Emirates, la compagnie aérienne de Dubaï, a reçu en 2013 le titre très convoité de « meilleure compagnie aérienne du monde ». Voyager en classe affaires dans l’un de ses 140 Airbus A380 permet de comprendre pourquoi. Espace : c'est le premier mot qui vient à l'esprit lorsqu'on s'installe à bord. Si ce véritable paquebot des airs paraît imposant sur le tarmac des aéroports, ce gi...