Performance

Mayotte

Emmanuel Macron en visite officielle dans le 101 ème département français

22 oct 2019 | PAR La rédaction
Dès son arrivée, le chef de l’État, les trois objectifs de cette visite. - Elysée

Dès son arrivée, le chef de l’État a évoqué les trois objectifs de cette visite. 
Le 1er est « d’aller au contact des Mahoraises, des Mahorais pour évoquer les difficultés du quotidien (…) dont les questions de sécurité, d'immigration, parfois de logements insalubres, (…) et d'apporter des réponses extrêmement concrètes à ces difficultés ».
Le 2e objectif est de passer en revue le dispositif dit Shikandra « mis en place pour lutter contre l'immigration clandestine et illégale ».  Il a rappelé que l’objectif de ce dispositif civilo-militaire est de « procéder à 25 000 retours de clandestins. (…) Ceci vient compléter les accords signés avec les Comores qui améliorent aussi la coopération entre Paris et Moroni sur ce sujet ». 
Et enfin, « ce déplacement sera l'occasion de déployer véritablement les engagements (…) pris au ministère des Outre-mer avec le contrat dit de convergence. C’est 1,6 milliard d'euros d'investissements qui, sur les sujets de santé, d'éducation, de logement, d'accès à l'eau, d'infrastructures de transports, qu'il s'agisse de port ou de l'aéroport, vont permettre de répondre, là aussi, aux défis de Mayotte ».

Dispositif Shikandra
Cette opération est organisée autour de quatre axes : la protection des frontières, la réaffirmation de la présence à terre, l’approfondissement du travail judiciaire et la coopération internationale avec notamment les Comores. Il prévoit notamment une consolidation de la lutte en mer, avec 22 personnels supplémentaires dans les effectifs embarqués, 10 militaires pour la brigade de gendarmerie et 12 fonctionnaires pour la brigade nautique de la police aux frontières (PAF). Le nombre des navires intercepteurs passera de 5 à 8 en janvier 2020.
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Mayotte

Emmanuel Macron en visite officielle dans le 101 ème département français

Dès son arrivée, le chef de l’État a évoqué les trois objectifs de cette visite.  Le 1er est « d’aller au contact des Mahoraises, des Mahorais pour évoquer les difficultés du quotidien (…) dont les questions de sécurité, d'immigration, parfois de logements insalubres, (…) et d'apporter des réponses extrêmement concrètes à ces difficultés ». Le 2e objectif est de passer en ...