Edito

Rwanda

Emmanuel Macron : l'image d'un Lyssenko de l’histoire

29 mai 2021 | PAR Bernard Lugan

Drapé dans les incohérences, les omissions et les mensonges du « rapport Duclert », le président Macron vient :

1) Contre l’état des connaissances historiques, de reconnaître  « la responsabilité » de la France dans le génocide du Rwanda. Un génocide  effectué avec des machettes…. arme jusque-là considérée comme peu  en usage en France…

2) De cautionner l’histoire du génocide écrite par le régime du général Kagamé. Une histoire-propagande qui tient en trois points :
 

1) Le génocide était prémédité.
2) La France a soutenu les génocidaires groupés autour du président Habyarimana.
3) Le président Habyarimana a été assassiné par ces mêmes génocidaires.

Or, ces trois points ayant été définitivement balayés par les travaux du TPIR (Tribunal pénal international pour le Rwanda-ONU) consciencieusement ignorés par le « Rapport Duclert », en plus d’humilier la France, Emmanuel Macron laissera dans l’histoire l’image d’un Lyssenko de l’histoire. Il ne pourra en effet pas dire qu’il ne savait pas puisque la réfutation détaillée de cette propagande historique a été faite dans mon livre « Rwanda un génocide en questions » publié au Rocher et réédité en 2021 et que je lui ai fait directement parvenir à l’Elysée. Ce livre peut être commandé à l’Afrique Réelle.

Plus d'informations sur le blog de Bernard Lugan

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Rwanda

Emmanuel Macron : l'image d'un Lyssenko de l’histoire

Drapé dans les incohérences, les omissions et les mensonges du « rapport Duclert », le président Macron vient : 1) Contre l’état des connaissances historiques, de reconnaître  « la responsabilité » de la France dans le génocide du Rwanda. Un génocide  effectué avec des machettes…. arme jusque-là considérée comme peu  en usage en France… 2) De cautionner l’hist...