Ericka Bareigts en déplacement dans le 101e département français - Leader - Ecoaustral.com

Leader

Mayotte

Ericka Bareigts en déplacement dans le 101e département français

30 sep 2016 | PAR La rédaction
Ericka Bareigts est actuellement à Acoua, dans le nord-est de Mayotte pour étudier les mesures de lutte contre l'immigration clandestine. - DR
La nouvelle ministre des Outre-mer Ericka Bareigts, qui remplace George Pau-Langevin, effectue en ce moment son premier déplacement officiel outre-mer à Mayotte, le 101e département français. L’objectif de cette visite est « d'accélérer certaines actions » et « faire le lien avec la population » mahoraise qui fait face à des difficultés en matière de sécurité et d'immigration.


Plus de la moitié des 220 000 habitants à Mayotte a moins de 20 ans. Le taux de chômage y est de 36,6 %, le revenu médian à 384 euros par mois et 84 % de la population mahoraise vit sous le seuil de pauvreté. Mayotte est également confronté à une forte pression migratoire venue de l'archipel des Comores, situé à 70 km. En 2015, il y a eu plus de 19 000 reconduites à la frontière à Mayotte contre environ 20 000 sur le territoire métropolitain. Depuis le début de l'année, les crises se sont succédées dans le département dont des actes de violence aux abords et à l'intérieur des établissements scolaires en février, plusieurs nuits de violences urbaines en avril, qui ont conduit au décès d'un homme de 38 ans et des opérations d'expulsion des Comoriens en mai, les accusant de délinquance et surpopulation hospitalière.
Un plan de sécurité a déjà été élaboré pour détecter les « kwassa-kwassa » (barques de pêche comoriennes utilisées pour l'immigration illégale).
Quant à Ericka Bareigts, qui est d’origine réunionnaise, elle est actuellement à Acoua (nord-est) pour étudier les mesures de lutte contre l'immigration clandestine et pour évoquer avec les maires les problèmes de délinquance, de l'éducation et des problèmes de fiscalité. Elle devrait également signer un protocole avec le conseil départemental sur l'Aide sociale à l'enfance, dispositif en grande difficulté et dévoiler les lauréats d'un appel à projet lancé en avril, pour lequel six Mahorais ont été retenus.
 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Mayotte

Ericka Bareigts en déplacement dans le 101e département français

 Plus de la moitié des 220 000 habitants à Mayotte a moins de 20 ans. Le taux de chômage y est de 36,6 %, le revenu médian à 384 euros par mois et 84 % de la population mahoraise vit sous le seuil de pauvreté. Mayotte est également confronté à une forte pression migratoire venue de l'archipel des Comores, situé à 70 km. En 2015, il y a eu plus de 19 000 reconduites à la fronti...