Performance

Monde

Expedia Group s’engage à verser 275 millions de dollars à ses partenaires

29 mai 2020 | PAR La rédaction
Le tourisme a été mis à genoux par la pandémie du COVID-19, au point de devenir le secteur le plus touché par la crise sanitaire, ce qui implique des répercussions majeures dans la mesure où il représente 10 % du PIB mondial. - DA
La plateforme mondiale de voyage veut relancer le secteur en finançant notamment des opérations de marketing ou encore en réduisant ses commissions sur les réservations.
Le tourisme a été mis à genoux par la pandémie du COVID-19, au point de devenir le secteur le plus touché par la crise sanitaire, ce qui implique des répercussions majeures dans la mesure où il représente 10 % du PIB mondial.
Aussi Expedia Group s’engage à verser 275 millions de dollars pour aider ses partenaires à se remettre des effets de COVID-19 et relancer l’industrie.
Selon une de ses études menées en avril 2020, les hôteliers souhaitent bénéficier du soutien des OTA (Online Tourism Agency, les agences de voyages en ligne) sur quatre sujets clés, afin de surmonter les difficultés liées à la pandémie :
  • Les tendances concernant les loisirs et les voyages nationaux;
  • Des investissements dans le marketing et la génération de demandes pour les voyages et les destinations ;
  • Une visibilité accrue sur l’ensemble des sites d’Expedia Group;
  • Des aides financières
Concrètement, le programme d'aide mis en place par Expedia Group, comprend un versement jusqu'à 250 millions de dollars pour offrir à ses partenaires des opérations marketing et des aides financières. Pour chaque partenaire participant au programme, le groupe réinvestira 25 % de ses revenus de 2019 sous forme de promotion et de publicité sur les sites du groupe. La plateforme mondiale de voyage réduit en outre les commissions prélevées sur toutes les nouvelles réservations effectuées, et ce quelles que soient les dates réelles de séjour, durant les trois mois que dure le programme. 
Afin d'offrir une aide financière supplémentaire, Expedia Group prolonge, jusqu'à 90 jours les délais de paiement applicables aux réservations Hotel Collect. Les opérations de marketing et les mesures de soutien financier seront mis à la disposition des partenaires en fonction des signaux de reprise, y compris les tendances de la demande sur leurs marchés respectifs. Cette approche permettra aux partenaires d'Expedia Group de bénéficier du soutien dont ils ont besoin au moment le plus opportun. Des conditions minimales sont requises pour que les partenaires puissent participer au programme. Expedia expérimente actuellement ce programme dans certains pays d'Asie.
Enfin, pour soutenir la demande via la publicité, Expedia Group Media Solutions, la solution de publicité du groupe Expedia, ouvre un fonds de 25 millions de dollars pour les destinations. Ce plan de relance permettra aux destinations, mais aussi aux acteurs touristiques ayant des publics similaires de regrouper leurs dépenses publicitaires pour une meilleure efficacité des campagnes promotionnelles.

« Il n’existe pas de plan de relance adapté à tous. La reprise des activités touristiques nécessitera une collaboration sans précédent et unilatérale entre les secteurs public et privé, ainsi qu’une compréhension approfondie des besoins de nos partenaires », déclare Cyril Ranque, président de Travel Partners Group chez Expedia Group. « Ce plan de relance est la première étape d’un long processus de reconstruction de l’écosystème mondial du voyage, que nous entreprenons. Notre ambition est de rendre ce secteur plus résilient, inclusif et durable ».
 
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Monde

Expedia Group s’engage à verser 275 millions de dollars à ses partenaires

Le tourisme a été mis à genoux par la pandémie du COVID-19, au point de devenir le secteur le plus touché par la crise sanitaire, ce qui implique des répercussions majeures dans la mesure où il représente 10 % du PIB mondial. Aussi Expedia Group s’engage à verser 275 millions de dollars pour aider ses partenaires à se remettre des effets de COVID-19 et relancer l’industrie. Selon une...