Leader

Réunion

Fabienne Dulac, CEO d’Orange France : « Avec les GAFA, on danse avec le diable »

1 aoû 2019 | PAR Ignace de Witte | N°342
En visite à La Réunion, Fabienne Dulac a inauguré le Show Hello sur le campus de l’université de Saint- Denis et signé un marché important avec la Région pour le déploiement de la fibre optique dans les hauts de l’île peu densifiés. Photo : Ignace de Witte
Elle siège depuis avril dernier au conseil d’administration de L’Oréal et a conquis l’auditoire lors de son speech à l’Université de La Réunion, mené à la manière du patron d’Apple. Ce qui ne l’empêche pas de s’inquiéter de la puissance des GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon).

Le 2 juillet, la veille de l’arrivée de Fabienne Dulac à La Réunion, Orange a réalisé une belle prouesse technique : le déploiement de la 4G au volcan, un événement que la terre entière a pu suivre en « direct-life », grâce à un concert de Lindigo et ses musiciens devant le piton de la Fournaise, retransmis sur Facebook et Twitter !
Forte de cette entrée en matière musicale qui a fait le buzz à La Réunion, Fabienne Dulac a conquis l’auditoire lors de son speech à l’Université, mené à la manière du patron d’Apple : tenue sobre et sombre, sans prompteur ni pupitre, juste un décor numérique, et surtout un discours précis et efficace comme une présentation TEDx. Elle a tout d’abord souligné « l’appétence des Réunionnais pour les nouvelles technologies et la richesse de l’écosystème local, qui compte de très nombreux ac-teurs numériques », aidés par le fait que 80 % de la population est aujourd’hui éligible au très haut débit (fibre optique), un chiffre qui devrait selon elle « rapidement atteindre 100 % », ce qui placerait La Réunion en tête des départements les mieux fibrés de France !
Elle a rappelé qu’Orange est l’aboutissement d’une entreprise née en 1886 et qui s’appelait alors P&T, Poste et Télégraphe. Pour situer, 1886, c’est dix ans après l’invention du téléphone par Graham Bell ! L’entreprise française a connu de multiples transformations ; c’était au départ un monopole public, aujourd’hui elle est cotée en bourse et l’État n’est plus qu’actionnaire minoritaire, avec 23 % des parts. L’entreprise a toujours suivi, et parfois initié, les développements technologiques dont nous bénéficions aujourd’hui, avec une constante que Fabienne Dulac tient à souligner : « Le sens du service public est resté dans notre ADN. »

Management environnemental

Dans son speech apparaît une autre préoccupation d’Orange, plus récente mais à laquelle la jeune génération est particulièrement sensible, l’écologie : « Si on met ensemble tous les data centers du monde, les GAFA, les utilisateurs, etc., on arrive à l’équivalent d’un pays qui serait le sixième ou septième gros pollueur de la planète. Orange répond à cette problématique en étant labellisé ISO 14000 (respect de l’environnement) et ISO 5001 (économies d’énergie). »
Fabienne Dulac est parfaitement à l’aise quand il s’agit de parler de 5G, d’intelligence artificielle, de réalité virtuelle et de toutes les nouvelles technologies, ce qui est assez surprenant quand on sait qu’elle n’a pas du tout un profil d’ingénieur : « Je suis titulaire d’un DEA de Sociologie politique (Sciences Po Paris). » C’est sa passion pour la communication et le marketing qui l'a conduite en 1993, alors qu’en France on croyait encore à l’avenir du Minitel, à rejoindre VTCOM, « un développeur qui a notamment créé les Yellow Pages de Californie, sur Internet ». Cette expérience précoce du Web lui permet, en 1997, d’entrer chez France Télécom et de participer à la création de Wanadoo ainsi que du moteur de recherche Voilà.
Pendant dix ans, elle occupe divers postes dans le marketing, le business développement et la relation client, jusqu’en 2008, où elle devient directrice des ventes et de la relation client en ligne chez Orange France. À partir de ce moment, sa carrière connaît un coup d’accélérateur : 2011, direction Orange Nord de France, 2013 direction de la communication d’Orange France et 2015, CEO d’Orange France. Aujourd’hui, ses compétences dépassent les murs de l’entreprise et elle vient d’être nommée au conseil d’administration de L’Oréal.

Valeurs sociétales

Sa force, c’est sa vision du monde de demain, grâce à sa formation et son expérience professionnelle qui lui a permis de suivre, de l’intérieur, le développement de l’Internet depuis le début : « Si on s’en sort aujourd’hui face aux GAFA, c’est parce que notre ADN, c’est le service public, la proximité, la relation client, une certaine vision humaniste du monde. On a des atouts ! Ceci dit, je ne vous cache pas que la compétition est rude : avec les GAFA, on danse avec le diable !»
Elle est également optimiste quand on lui demande si nos meilleurs éléments, les étudiants de l’Université de Saint-Denis en l’occurrence, ne rêvent quand même pas tous de partir travailler dans la Silicon Valley : « Je vois émerger des valeurs sociétales fortes parmi les jeunes, la génération Y. Ils sont sensibles à la protection des données personnelles, aux valeurs de l’entreprise, etc. C’est comme ça qu’on continuera à attirer les meilleurs éléments chez nous. » Dans sa vision de l’avenir, Orange va poursuivre sa double vocation : « Être un opérateur de réseau de premier plan et  un opérateur multiservices, sans perdre le leadership sur les réseaux. Orange Bank, par exemple, ce sont déjà 300 000 clients en France, avec un taux d’activité très élevé : c’est vrai-Ça marche, les gens tentent l’expérience de la banque numérique avec nous, parce qu’ils ont confiance dans Orange. On va maintenant développer de nouveaux services, comme le crédit, et s’étendre notamment en Belgique. »
Fabienne Dulac est membre Orange SA, qui a été renouvelé en mars 2018 et compte un tiers de femmes. Le président-directeur général d’Orange SA est Stéphane Richard, dont c’est le troisième mandat, et Fabienne Dulac est directeur général adjoint d’Orange SA et CEO d’Orange France.

Au conseil d’administration de L’Oréal
L’assemblée générale mixte des actionnaires de L’Oréal s’est réunie à Paris le jeudi 18 avril 2019, sous la présidence de Jean-Paul Agon, président-directeur général. Parmi les points soumis au vote, la nomination d’un nouvel administrateur, en la personne de Fabienne Dulac, a fait la quasi-unanimité des votants : 99,80 % de voix pour ! La numéro deux d’Orange SA est donc, pour quatre ans, au conseil d’administration du géant des cosmétiques, qui compte sept femmes sur quatorze membres. L’Oréal a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 27 milliards d’euros et enregistré un résultat net de 3,9 milliards.
La 5G pour 2021
Nous utilisons déjà plusieurs technologies de transferts de données (3G, 4G, ADSL, Wifi, fibre optique, etc.) et on peut se poser la question de l’intérêt de la 5G. Elle permet des débits jusqu’à dix fois plus important que la 4G, grâce à des antennes « actives » qui focalisent le signal en fonction de la nature de la demande. La 5G ne va pas faire disparaître les autres technologies mais les compléter. Orange est en attente de l’attribution de fréquences par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), sur trois bandes ayant chacune des caractéristiques différentes, pour des usages différents : 700 MH, entre 3,4 GH et 3,8 GH, et 26,6 GH. La 5G sera en test à La Réunion dès cette année, avec une offre commerciale qui sera lancée en 2021.
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Fabienne Dulac, CEO d’Orange France : « Avec les GAFA, on danse avec le diable »

Le 2 juillet, la veille de l’arrivée de Fabienne Dulac à La Réunion, Orange a réalisé une belle prouesse technique : le déploiement de la 4G au volcan, un événement que la terre entière a pu suivre en « direct-life », grâce à un concert de Lindigo et ses musiciens devant le piton de la Fournaise, retransmis sur Facebook et Twitter ! Forte de cette entrée en matière musicale qui a ...