Performance

Réunion

Fabienne Dulac, directrice exécutive d’Orange France : « La Réunion sera bientôt la région la plus fibrée de France »

1 juil 2018 | PAR Ignace de Witte | N°331
« Orange est l’opérateur du réseau 100 % fibre à la Réunion, le premier opérateur très haut débit de l’île à proposer 174 000 prises raccordables, dont 106 000 prises déployées par nos propres moyens. » DR
En poste depuis août 2015, Fabienne Dulac est en première ligne pour observer le développement de la fibre optique à La Réunion. Sixième département le plus fibré de France par Orange, l’île aspire à devenir la région la mieux équipée en très haut débit.

L’Éco austral : La concurrence fait rage sur la fibre optique, notamment à Saint-Denis : l’enjeu est-il si important que ça  et quels sont les résultats de ces efforts ?
Fabienne Dulac
: Nous avons déployé les premières prises raccordables en octobre 2015, sur la commune de Saint-Denis, dans le cadre de la zone AMII (appel à manifestation d’intention d’investissement). Orange a été le premier à se manifester sur le sujet. Depuis, nous n’avons cessé d’accélérer le déploiement de la fibre. Sur l’année 2017, nous avons déployé autant de prises que nos deux concurrents réunis. Et pour ce début 2018, nous continuons sur ce rythme. Nous livrerons plus de prises en 2018 qu’en 2017.
Dans ce contexte très concurrentiel, comme vous le soulignez, notre premier enjeu consiste à offrir la meilleure qualité de service à nos clients. Cela passe par des investissements dans la fibre mais également dans les câbles sous-marins qui permettent de relier La Réunion au reste du monde. Orange raccorde ainsi La Réunion au monde via deux câbles : le SAFE et le LION. Ces câbles ont la capacité technique et une durée de vie suffisantes pour satisfaire les besoins croissants en connectivité pour les dix années à venir.

Est-ce qu’Orange est numéro un de la fibre à La Réunion en nombre d’abonnés raccordés, particuliers et entreprises ?
Il y a un an, lors de ma précédente visite, j’annonçais notre intention de devenir leader sur la fibre à la Réunion. Un an après, je suis fière de l’annoncer : Orange est l’opérateur du réseau 100 % fibre à La Réunion, le premier opérateur très haut débit de l’île à proposer 174 000 pri ses raccordables, dont 106 000 prises déployées par nos propres moyens. Saint Denis est la première commune que nous avons fibrée. Elle est aujourd’hui la plus avancée en termes de déploiement. Au-delà de Saint-Denis, nous avons déclaré notre intention de déployer la fibre sur huit autres communes : Saint-Pierre, Saint-Paul, Saint-André, Saint-Benoît, Saint-Leu, Le Port, Le Tampon et La Possession. La Réunion est ainsi le sixième département le plus fibré de France par Orange. Et au rythme du déploiement observé, il est fort probable qu’elle soit bientôt la région la plus fibrée de France. 

Zeop a mis en place son propre réseau avec l’aide d’investisseurs sud-africains, mauriciens, canadiens et réunionnais. Aujourd’hui, quelle est la situation : mutualisez-vous les infrastructures ou est-ce chacun pour soi ?
Sous l’égide du régulateur, le déploiement du réseau fibre s’effectue différemment sur les territoires en fonction de la densité de population.
À la Réunion, nous avons été désignés pour déployer la fibre sur la ville de Saint-Denis. Sur les autres villes, nous avons cherché à trouver avec les opérateurs des accords pour éviter les collisions de déploiement. On ne parle pas de mutualisation de réseau dans le cadre de la fibre, mais de cofinancement : les opérateurs ont la possibilité d’acheter des prises à l’opérateur en charge du déploiement. Par exemple, nous cofinançons le déploiement des réseaux de Zeop et de SFR sur certaines villes. Par ailleurs, nous accueillons en cofinancement d’autres opérateurs sur nos réseaux. 

On a beaucoup parlé en 2013 des programmes en « ultra HD », que seule la fibre peut transporter et que seuls les téléviseurs 4K peuvent afficher. Cinq ans plus tard, pourquoi plus personne ne parle de 4K ? 
La vente de téléviseurs 4K se développe depuis 2016 ; on estime actuellement le parc à 20 % des téléviseurs. La 4K reste un sujet d’actualité ; l’accélération se déroule au rythme du changement d’équipement des consommateurs et de la mise à disposition de contenus en UHD. Si, sur ce dernier point, les éditeurs de chaînes ont encore des efforts à mener, de notre point de vue, la dynamique est bonne. 


« Je rappelle qu’ici, à la Réunion, outre le déploiement de la fibre, nous assurons une couverture optimale de 99,8 % en 4G. »​  DR


Où en est-on avec le développement de l’activité bancaire d’Orange à La Réunion ?  
Orange Money est un service qui permet à des personnes qui n’ont pas de compte en banque d’accéder à un certain nombre de services financiers, comme recevoir de l’argent, toucher un salaire ou payer des factures. Ce service est adapté à des marchés où le taux de bancarisation est faible, comme à Madagascar et dans de nombreux pays d’Afrique. Mais La Réunion n’est pas dans cette situation et Orange Money n’a donc pas vocation à être déployé ici. En revanche, nous avons lancé en novembre dernier notre offre Orange Bank, pour l’instant en Métropole uniquement. Ce nouveau service de banque en ligne 100 % mobile est un succès (avec plus de 100 000 clients en quel ques mois), et nous allons le développer à La Réunion et aux Caraïbes. 

Avec Internet, c’est toute une économie numérique qui se met en place. Vous-même, vous contentez-vous de fournir les « tuyaux » ou vous impliquez-vous dans le développement de cette nouvelle économie ?
En tant qu’opérateur leader, nous avons un double rôle. D’une part, nous déployons les briques essentielles à cette révolution numérique que sont les réseaux très haut débit fixe et mobile ; et je rappelle qu’ici à la Réunion, outre le déploiement de la fibre, nous assurons une couverture optimale de 99,8 % en 4G. D’autre part, nous accompagnons les entreprises dans leur transformation liée à cette révolution numérique, avec notamment des services d’intégration de leurs plateformes et des services numériques comme le Cloud. Nous avons également à cœur d’accompagner le plus grand nombre dans l’acculturation du numérique. Par exemple, nous proposons aux parents et grands-parents des cours pour comprendre ce que font leurs enfants sur les tablettes, les smartphones ou les ordinateurs. 

Au-delà des réseaux, qu’apporte Orange aux Réunionnais ?
Le premier point que je voudrais mentionner, c’est l’emploi. Orange représente environ 1 000 emplois direct à la Réunion, et en soutient 1 000 autres en emplois indirects (en faisant travailler des sous-traitants et partenaires). Je pourrais mentionner de nombreux autres points de soutien comme Orange Fab, notre réseau international d’accélération pour start-up, nos partenariats avec la Technopole de la Réunion ou des concours autour de l’innovation (Tecoma Award, Prix Julie Mas). Et bien sûr, nous sommes  actifs auprès des jeunes que nous sensibilisons au métiers de demain (six métiers sur 10 exercés en 2030 n’existent pas aujourd’hui). Je pourrais aussi parler de Hello Jobs, notre premier forum de l’emploi, qui a eu lieu le 17 mai partout en France, y compris ici à La Réunion. Plus de 200 personnes sont venues visiter notre forum à La Réunion. 

UNE FEMME À LA BARRE
Titulaire d’un DEA (Bac+5) de sociologie politique à Sciences Po Paris, Fabienne Dulac a débuté sa carrière au ministère de l’Intérieur avant de rejoindre le monde de l’entreprise en 1993. En 1997, elle entre chez France Télécom au sein de la Division multimédia, puis étend ses responsabilités à l’ensemble des activités multimédia de France Télécom au sein de filiales comme Wanadoo, Voilà et Mappy. En 2008, elle devient directrice des ventes et de la relation client en ligne chez Orange France et lance la transformation digitale de l’entreprise dans ce domaine. En 2011, elle prend la tête de la direction Orange Nord de France, puis en septembre 2013 celle de la direction de la communication d’Orange France. Elle est directrice exécutive d’Orange France depuis août 2015.
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Fabienne Dulac, directrice exécutive d’Orange France : « La Réunion sera bientôt la région la plus fibrée de France »

L’Éco austral : La concurrence fait rage sur la fibre optique, notamment à Saint-Denis : l’enjeu est-il si important que ça  et quels sont les résultats de ces efforts ? Fabienne Dulac : Nous avons déployé les premières prises raccordables en octobre 2015, sur la commune de Saint-Denis, dans le cadre de la zone AMII (appel à manifestation d’intention d’investissement). Orange a é...