Performance

Réunion

Fibres se rapproche des particuliers

1 oct 2018 | PAR La rédaction | N°333
Yvan Mainix, directeur général de Fibres. Julien Kondoki/Région Réunion
Avec le soutien du FEDER, Fibres a élaboré une stratégie marketing pour faire connaître son offre destinée aux particuliers. « Nous vendons des solutions complètes, pas seulement des matériaux », insiste Yvan Mainix, son directeur général.

Depuis sa création en 1990, Fibres a fait ses preuves dans l’importation et la transformation de bois et dérivés. Un quart du bois de construction utilisé à La Réunion passe aujourd’hui par ses installations du Port – pour le traitement en autoclave – et sa base de Cambaie. Le groupe est devenu le partenaire de 700 artisans auxquels il apporte bien plus que des matières premières.
Depuis 2011, son atelier de découpe de panneaux lui permet de proposer des meubles de cuisine, de salle de bains ou de dressing « made in Réunion ». De même, Fibres a intégré il y a trois ans une activité de préfabrication d’éléments de charpentes et vient de se doter de nouvelles machines pour tailler des pièces de grandes dimensions.
« Grâce à ces équipements, nous enchaînons actuellement les grands chantiers, explique David Bodelu, directeur général délégué. Notre but est de montrer que l’on peut faire mieux que les produits importés, avec du bois adapté aux conditions locales. » Fibres a également ouvert sur son site un espace de vente de quincaillerie et d’outillage, doté d’une zone d’accueil pour faire se rencontrer les artisans et les particuliers. 

Bien plus qu’un importateur de bois 

En sollicitant les compétences d’architectes, de décorateurs, de designers, l’entreprise a bâti une offre complète (kiosques, aménagements intérieurs et extérieurs…) qu’elle cherche à mieux faire connaître de la clientèle non professionnelle. « Nous ne vendons plus seulement des matériaux, mais des solutions complètes, résume Yvan Mainix, directeur général. Avec nos partenaires, nous pouvons aider les clients à concevoir leur projet.» 
Fibres a régulièrement obtenu le soutien du FEDER pour accompagner son développement industriel. En 2016, l’entreprise a obtenu une autre aide, finançant le recours à des conseils extérieurs, pour bâtir sa stratégie marketing. Plusieurs cabinets et agences ont été sollicités pour affiner la communication en direction des particuliers, améliorer la connaissance et le suivi de la clientèle, créer des outils numériques pour apporter des conseils techniques...
Ces réflexions ont abouti au recrutement d’un développeur digital, à l’ouverture d’une page Facebook, à la refonte, en cours, du site Internet, à un investissement dans le management de la relation client… Fibres est devenu bien plus qu’un importateur de bois ! L’entreprise se distingue également par ses projets innovants. En 2019, elle se dotera, sur son site de Cambaie, d’équipements qui feront parler d’elle : un séchoir à bois dont la chaleur sera générée par des panneaux solaires et un nouvel autoclave qui, en plus de traiter le bois, pourra le teinter de plusieurs couleurs au choix, afin de diversifier son offre.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Fibres se rapproche des particuliers

Depuis sa création en 1990, Fibres a fait ses preuves dans l’importation et la transformation de bois et dérivés. Un quart du bois de construction utilisé à La Réunion passe aujourd’hui par ses installations du Port – pour le traitement en autoclave – et sa base de Cambaie. Le groupe est devenu le partenaire de 700 artisans auxquels il apporte bien plus que des matières premières. ...