Performance

Réunion

Fin de la grève des exploitants de stations-service

2 fév 2014 | PAR AFP
110 des 148 stations-service de La Réunion appartiennent aux compagnies pétrolières. - DR
Les exploitants des stations-service de La Réunion ont voté dimanche la fin de leur grève entamée le jeudi 27 janvier, à l'issue des négociations à la préfecture avec les compagnies pétrolières et le préfet de La Réunion, a annoncé Gérard Lebon, président du Syndicat des exploitants réunionnais des stations service (SRESS).
"Le texte présenté par le préfet correspond à ce que nous avons demandé", a déclaré M. Lebon lors d'une intervention devant une foule d'environ 300 personnes regroupant les gérants et employés des stations-service au Port.
"Ce que nous n'avons pas obtenu par le dialogue à Paris, nous l'avons obtenu par notre mouvement", a-t-il ajouté, annonçant la réouverture des stations-service lundi. 
Le préfet de la Réunion a pris un arrêté autorisant la circulation des camions citerne dimanche pour approvisionner les stations, a indiqué la préfecture.
Le vote sur la fin du conflit s'est déroulé dans une ambiance de fête devant les locaux de la SRPP (Société réunionnaise des produits pétroliers) qui détient le monopole du stockage des carburants sur l'île.
Les exploitants des stations-service étaient en grève depuis le 27 janvier pour réclamer le report des décrets du ministère des Outre Mer visant à faire baisser les marges jugées abusives des compagnies pétrolières. Ils craignaient que les pétroliers se retournent contre eux pour compenser leur perte et mettent en péril les 1 500 emplois de pompistes des stations.
A La Réunion, l'essence est servie aux automobilistes par des pompistes.
 

110 des 148 stations-service de La Réunion appartiennent aux compagnies pétrolières.

 
Sept heures de négociations samedi après-midi et dimanche matin à la préfecture entre le préfet, les représentants des pétroliers et des stations-service ont été nécessaires pour arriver à cet accord. 
Les préfets des DOM avaient été chargés par le ministre des Outre Mer Victorin Lurel de présenter une nouvelle mouture du projet d'arrêté sur la régulation des prix, contestée par les pétroliers. "Nombre de modifications et d'améliorations ont été introduites dans le texte", a indiqué, samedi, le préfet soulignant qu'il "clarifie la rémunération qui est accordée tant au marché de gros qu'au marché de détail" .
"Certaines de nos demandes ont été prises en compte, notamment la revalorisation et la marge de gros des pétroliers. Nous attendons l'issue globale des négociations au niveau de la filière", a déclaré Hervé Maziau, président du Comité des importateurs d'hydrocarbures de La Réunion qui s'est dit "satisfait" du projet d'arrêté du préfet de La Réunion qui complètera l'arrêté du ministre des Outre Mer, qui devrait être publié en début de semaine prochaine.
La grève des stations service a été vivement condamnée sur l'île par toute la population, les élus de tous bords politiques et les chefs d'entreprise qui ont accusé les pétroliers de tirer les ficelles du conflit et de mettre en danger l'économie de l'île.
La très grande majorité des gérants des stations-services des départements d'outre-mer - Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion et Mayotte - ont répondu jeudi à l'appel de l'intersyndicale et fermé leur entreprise pour peser sur le gouvernement qui veut réguler la filière carburants.
Le bras de fer était engagé entre les pétroliers et le gouvernement, qui veut réduire leurs marges jugées excessives dans les DOM (entre 15 et 22%) au nom de la "lutte contre la vie chère".
Dans les autres DOM, les discussions entre les différents acteurs et les préfets étaient en cours.
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Fin de la grève des exploitants de stations-service

"Le texte présenté par le préfet correspond à ce que nous avons demandé", a déclaré M. Lebon lors d'une intervention devant une foule d'environ 300 personnes regroupant les gérants et employés des stations-service au Port. "Ce que nous n'avons pas obtenu par le dialogue à Paris, nous l'avons obtenu par notre mouvement", a-t-il ajouté, annonçant la réouverture des stations-service ...