Performance

Afrique du Sud

Fin de partie pour la South African Airways

21 avr 2020 | PAR La rédaction
L’entreprise croulait sous près de 2 milliards de dollars de dettes accumulées en treize ans. - DR
Des lignes déficitaires, des présidences controversées et des interventions politiques sans fin : la South African Airways (SAA), déjà plongée dans une crise sans précédent, vient sans doute de vivre sa dernière année avec le refus de l’État de solder une dette abyssale.

Avec le refus du gouvernement de renflouer une fois de plus ses caisses - une aide estimée à 10 milliards de rands (500 millions d’euros) - les administrateurs  de la compagnie nationale aérienne sud-africaine ont logiquement conclu qu’une survie était improbable. Un plan de licenciement de ses 4 700 employés a été donc lancé pour l’entreprise, ancien objet de fierté de toute la nation Arc-en-ciel. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Afrique du Sud

Fin de partie pour la South African Airways

Avec le refus du gouvernement de renflouer une fois de plus ses caisses - une aide estimée à 10 milliards de rands (500 millions d’euros) - les administrateurs  de la compagnie nationale aérienne sud-africaine ont logiquement conclu qu’une survie était improbable. Un plan de licenciement de ses 4 700 employés a été donc lancé pour l’entreprise, ancien objet de fierté de toute la na...