Green

Outre-mer

GreenYellow développe 11 nouveaux projets solaires

21 nov 2017 | PAR La rédaction
GreenYellow va réaliser 11 nouvelles centrales solaires photovoltaïques à la Réunion, à Mayotte et en Corse. Ces centrales permettront de produire localement de l’électricité qui alimentera directement leur lieu d’implantation. De plus, elles contribueront activement à réduire les émissions de CO2 liées à la production d’énergie destinée à ces zones insulaires.
Plusieurs projets de GreenYellow ont été sélectionnés lors du dernier appel d’offres de la CRE1 dédié aux Zones Non Interconnectées. Cet appel d’offres portait sur des réalisations solaires photovoltaïques avec des dispositifs de stockage de l’énergie ou en autoconsommation. En ciblant ces typologies d’installation, le Gouvernement souhaite catalyser l’innovation sur un segment prometteur, qui permettra, à terme, d’augmenter la part d’énergie renouvelable intermittente dans la consommation nationale.
 
Une réduction des émissions de CO2 grâce au stockage qui permet une meilleure intégration des EnR2 au réseau
 
GreenYellow a remporté deux projets avec dispositifs de stockage à La Réunion et à Mayotte dans le cadre du récent appel d’offres, pour une puissance installée de plus de 700 kWc, soit une production annuelle équivalente à la consommation de plus de 275 foyers.
Lors de leur mise en service, ces centrales solaires photovoltaïques seront couplées à des dispositifs de batteries permettant de prévoir 24 heures à l’avance la quantité exacte d’électricité qui sera injectée au réseau de distribution.
Ces solutions techniques innovantes permettent de réduire le caractère intermittent de l’énergie solaire qui devient grâce aux dispositifs de prévision et de stockage une source d’énergie prévisible et pilotable. Elles tendent à occuper une part toujours plus importante dans le mix énergétique des DROM (Départements et Régions d’Outre-Mer), dans la mesure où elles permettent de « décarboner » l’électricité locale – provenant essentiellement d’énergies fossiles, hautement émettrices de carbone (CO2) – tout en diminuant son coût de revient.
Les travaux de construction débuteront au cours du second semestre 2018.
 
Une position d’expert de l'autoconsommation confortée par le choix de la CRE1
 
En remportant neuf nouveaux projets à La Réunion, en Corse et à Mayotte, pour une puissance totale d’environ 2,5 MWc, GreenYellow confirme son savoir-faire sur le segment encore émergeant de l’autoconsommation.
L’autoconsommation consiste à consommer sur site de l’énergie renouvelable produite localement. A titre d’exemple, en équipant sa toiture et/ou parking de panneaux solaires, un site industriel ou un centre commercial peut couvrir une part significative de ses besoins en électricité.
Après avoir remporté plus de 25% des volumes octroyés lors de la première vague de l’appel d’offres autoconsommation en France métropolitaine en novembre 2016, c’est plus de 17% du volume total que GreenYellow a remporté, dont près de 25% à La Réunion, et 100% des projets à Mayotte.
Les premiers travaux de construction débuteront au cours du second trimestre 2018.
 
1 : La Commission de Régulation de l’Energie (CRE). La CRE est l'autorité administrative indépendante chargée de veiller au bon fonctionnement des marchés de l'électricité et du gaz en France.
2 : Abréviation désignant les énergies renouvelables
 
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Outre-mer

GreenYellow développe 11 nouveaux projets solaires

Plusieurs projets de GreenYellow ont été sélectionnés lors du dernier appel d’offres de la CRE1 dédié aux Zones Non Interconnectées. Cet appel d’offres portait sur des réalisations solaires photovoltaïques avec des dispositifs de stockage de l’énergie ou en autoconsommation. En ciblant ces typologies d’installation, le Gouvernement souhaite catalyser l’innovation sur un segment...