ID

Maurice

Groupe Terra : de bonnes perspectives grâce à la Smart City

1 mai 2019 | PAR La rédaction | N°339

Le Groupe Terra, l’un des principaux opérateurs économiques du pays, annonce un chiffre d’affaires de 5 079 milliards de roupies (130 millions d’euros) et des profits après impôt de  233,5 millions de roupies (5,9 millions d’euros) pour l’exercice financier 2018. Si l’activité sucrière affiche une performance en deçà de celle de 2017, avec des pertes conséquentes, les autres clusters - énergie, immobilier et commercial - ont réalisé des chiffres d’affaires supérieurs au précédent exercice financier. Les investissements de Terra dans des sociétés affiliées ont aussi contribué de manière significative au chiffre d’affaires du groupe. Celui-ci prévoit, pour l’exercice 2019, une meilleure performance de ses différents pôles, y compris la production de sucre, dont le prix devrait amorcer une remontée. 
« Nous avons dû faire face à un prix  du sucre historiquement bas à 8 800 roupies la tonne (225,6 euros) par rapport à 11 000 roupies (282 euros) en 2017. Et nous sommes confiants que les perspectives de 2019 s’annoncent positives pour le groupe. Les projets que nous allons lancer cette année, notamment la Beau Plan Smart City, devraient nous permettre d’élargir  notre  offre  », souligne Nicolas Maigrot, CEO du Groupe Terra. Plusieurs projets vont être mis en chantier dans le cadre de la Beau Plan Smart City, dont la création d’un pôle commercial avec des espaces constructibles sur 11 000 mètres carrés qui devrait démarrer en juillet prochain. La mise en place d’un complexe de bureaux et d’un complexe résidentiel de 76 unités devrait débuter au premier trimestre 2020 et fait partie des projets importants annoncés par le groupe.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

Groupe Terra : de bonnes perspectives grâce à la Smart City

Le Groupe Terra, l’un des principaux opérateurs économiques du pays, annonce un chiffre d’affaires de 5 079 milliards de roupies (130 millions d’euros) et des profits après impôt de  233,5 millions de roupies (5,9 millions d’euros) pour l’exercice financier 2018. Si l’activité sucrière affiche une performance en deçà de celle de 2017, avec des pertes conséquentes, les autres ...