ID

Madagascar

Ils font bouger les lignes

24 mar 2017 | PAR La rédaction
Andry Andriamanamihaja, « Le taux de bancarisation a grimpé » - No Comment


Pour Andry Andriamanamihaja, fondateur d’ariary.net, première plateforme de paiement en ligne dans la Grande Île, « la dématérialisation de l’argent est un pas significatif pour créer une plus-value dans l’économie malgache. Au niveau de l’administration, par exemple, on a enregistré une économie de 75 milliards sur les 100 milliards d’ariary de budget alloué aux tickets carburants lorsque le système de paiement a été changé en numérique. » Fort de ce constat, il a lancé en juin 2016 ariary.net en collaborant avec les opérateurs mobiles money locaux. « Depuis le lancement des paiements via mobile, le taux de bancarisation des Malgaches en comptant le mobile banking est passé de 3,5 % à 50 %. Les Malgaches sont de plus en plus intéressés par le côté pratique et gain de temps de ce système. »
Ainsi, à travers la plateforme, il compte faire profiter le maximum d’institutions (administration, entreprises, associations, paysans, étudiants, etc.) Son objectif est d’instaurer un cycle de paiement numérique où tout sera payé en ligne. Allant dans ce sens, une loi sur l’établissement de la monnaie électronique est prévue sortir cette année.
 

Jitendra Tolani, Ethiopian Airlines atterrit à Madagascar
Jitendra Tolani, Ethiopian Airlines atterrit à Madagascar - No Comment
 


Un vol inaugural Tana-Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, se tiendra le 28 mars prochain. Avec ses 93 destinations internationales tissées en 70 ans d’existence, Ethiopian Airlines représenté par la compagnie indienne Friends Travel & Aviation contribuera à l’ouverture de l’espace aérien malgache. « Madagascar manque de visibilité, il faut provoquer sa connexion avec le reste du monde. Nous prévoyons trois vols par semaine en partance d’Antananarivo pour Addis-Abeba. Les passagers pourront ensuite voyager vers l’Asie, l’Inde, le Moyen Orient, l’Europe, les Etats-Unis et l’Afrique », explique le responsable de Friends Travel & Aviation Jitendra Tolani. Comptant 82 appareils dont le premier Airbus A345-900, Ethiopian Airlines déploiera un Boeing 737-800 pour cette liaison avec 16 passagers en classe affaires et 138 en économique.
 

Tazafy Armand, Pour la facilitation des échanges commerciaux
Tazafy Armand, Pour la facilitation des échanges commerciaux - No Comment
 


L’objectif de Friends Travel & Aviation est d’amener le plus de touristes à Madagascar qui, selon elle, « mérite de se faire connaître tout autant que ses îles voisines de l’océan Indien ».
La première réunion constituante du Comité national sur la facilitation des échanges (CNFE) s’est tenue le 12 janvier dernier au siège de la Banque mondiale à Anosy. Le ministre du Commerce et de la Consommation Tazafy Armand avait affirmé que le domaine des échanges commerciaux fait appel à des compétences transversales, interdisciplinaires et intersectorielles. De ce fait, il était important d’instituer un comité qui aurait pour mission de mettre en œuvre l’Accord sur la facilitation des échanges (AFE), fruit de la neuvième conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce qui s’est tenue à Bali en 2013. Les mesures énoncées dans cet accord portent notamment sur la circulation rapide des marchandises à travers les frontières,ce qui permettrait de simplifier et d’harmoniser les procédures sans oublier d’assurer une plus grande transparence dans l’application des lois, des règles et des procédures. Le CNFE permettra d’améliorer les performances des opérateurs économiques locaux au niveau international.
 

Olivia Morel, « Développer les arts du spectacle vivant »
Olivia Morel, « Développer les arts du spectacle vivant » - No Comment
 


Après avoir été chargée de projet culturel au Museu de Favela, un musée communautaire et un centre culturel basé dans une favela de Rio de Janeiro, Olivia Morel a posé ses valises à Antsiranana où elle est désormais la nouvelle directrice adjointe et la responsable culturelle de l’Alliance Française (AFT).
Ayant beaucoup voyagé à travers l’Europe et l’Amérique Latine, la région océan Indien et notamment Madagascar lui étaient presque inconnues. Originaire de La Réunion, elle a pourtant vu beaucoup de similitude entre son île et Diégo Suarez. Pour ces trois années de fonction à l’AFT, elle veut pérenniser la dynamique qui a été créée autour des arts visuels par son prédécesseur Fred Suzanne : « Mais aussi, dans l’optique de fournir une offre culturelle la plus variée et riche possible, je souhaite à mon tour développer les arts du spectacle vivant ». Un beau programme est déjà prévu pour cette année où l’AFT va fêter les cinquante années de son existence pendant dix jours où la ville de Diego va vibrer aux chants et danses traditionnels, au bal populaire traditionnel, aux concerts, etc.
Source : No Comment (#PriscaRananjarison et #DinaRamaromandray)

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Ils font bouger les lignes

 Pour Andry Andriamanamihaja, fondateur d’ariary.net, première plateforme de paiement en ligne dans la Grande Île, « la dématérialisation de l’argent est un pas significatif pour créer une plus-value dans l’économie malgache. Au niveau de l’administration, par exemple, on a enregistré une économie de 75 milliards sur les 100 milliards d’ariary de budget alloué aux tickets ca...