ID

Maurice

Implantation du Réunionnais IO Connect pour développer les objets connectés

1 juin 2017 | PAR La rédaction | N°320
Ken Yip Tong est l’associé du Réunionnais Johnny Law Yen à Maurice pour y développer les services de Sigfox, leader mondial dans les objets connectés. DR

La start-up de Johnny Law Yen s’est fixé pour objectif de déployer dans l’océan Indien le réseau Sigfox, conçu par deux ingénieurs de Toulouse qui se sont imposés à l’échelle mondiale. Après La Réunion en 2016, c’est au tour de Maurice où le lancement officiel du réseau a eu lieu le 20 juin devant une centaine de d’acteurs économiques, en présence du cofondateur et directeur scientifique de Sigfox, Christophe Fourtet. Pour conquérir le marché mauricien, Johnny Law Yen s’est associé au Mauricien Ken Yip Tong à travers l’entreprise Mascareignes Connect qui est dirigée par Roger Bigaignon. Le terrain est encore vierge et il y a tout un écosystème à créer pour connecter le monde réel au monde digital. Mais le marché semble prometteur puisque les objets connectés connaissent une ascension fulgurante dans le monde. Alors qu’il y en avait 4 milliards en 2010, on estime que ce nombre passera à plus de 50 milliards en 2020, dans des domaines très variés. Les applications sont infinies : irrigation intelligente et agriculture connectée, usine intelligente avec contrôle de température et gestion de l’énergie, télérelevé (eau, électricité…), Smart City avec gestion des parkings et de l’éclairage public, bâtiment intelligent avec détecteur de fumée et gestion des accès, gestion des actifs, magasin connecté, services de santé, logistique, etc. À Maurice, la connexion d’un objet sera proposée au prix de 35 à 50 roupies par mois (de 0,87 à 1,25 euro). Christophe Fourtet est intervenu en s’efforçant de vulgariser un sujet qui reste encore méconnu. La start-up qu’il a cofondée avec Ludovic Le Moan en 2009, à Toulouse, a une longueur d’avance dans la connectivité très bas débit, idéale pour les objets connectés. Elle a créé le tout premier réseau de l’IoT ou IdO (Internet des Objets). Appuyée par des actionnaires comme Intel, Samsung, Engie et Air Liquide, l’entreprise a levé 100 millions d’euros en 2015 pour accélérer son déploiement aux quatre coins de la planète. La révolution de sa technologie ? Sigfox a créé un réseau de longue portée (200 km) et à bas débit qui permet la communication de données de taille réduite entre les appareils connectés sans passer par un téléphone mobile. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

Implantation du Réunionnais IO Connect pour développer les objets connectés

La start-up de Johnny Law Yen s’est fixé pour objectif de déployer dans l’océan Indien le réseau Sigfox, conçu par deux ingénieurs de Toulouse qui se sont imposés à l’échelle mondiale. Après La Réunion en 2016, c’est au tour de Maurice où le lancement officiel du réseau a eu lieu le 20 juin devant une centaine de d’acteurs économiques, en présence du cofondateur et directe...