Happy Few

Maurice

Inauguration du Café Baudelaire

28 juin 2015 | PAR Davidsen Arnachellum
Joindre l'utile à l'agréable. Voilà comment on pourrait définir la philosophie derrière la création du Café Baudelaire à l'Institut français de Maurice.
 Ce nouvel espace, qui se veut convivial et chaleureux, est « tout à la fois une ambassade de la gastronomie et d'un certain art de vivre à la Française et le restaurant d'application des élèves de l'École Vatel Maurice », explique Renaud Azema, son directeur. 
Ce restaurant, issu d'un projet d'étude d'élèves de cinquième année de cette école hôtelière, est aussi le fruit d'un partenariat avec des entreprises privées françaises travaillant dans la restauration et avec l'ambassade de France via un contrat à bail.
 Le Café Baudelaire a nécessité un investissement de 3 millions de roupies (76 000 euros) pour être conformité avec la législation mauricienne. Le laboratoire du restaurant peut servir jusqu'à 1 000 couverts.

Et à l'occasion de cette inauguration, c'est la cuisine malgache qui était à l’honneur avec la présence de Lalaina Ravelomanana, un chef multi-honoré (prix du meilleur buffet traiteur lors coupes du monde des traiteurs Syrah 2015). Il a élaboré des plats à base d’esturgeon, une première à Maurice. Ces poissons sont issus de la première ferme d’esturgeon de l’océan Indien, située dans la Grande île.
Il est prévu d'exporter la production, cette fois, de caviar dans deux ans.
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

Inauguration du Café Baudelaire

Joindre l'utile à l'agréable. Voilà comment on pourrait définir la philosophie derrière la création du Café Baudelaire à l'Institut français de Maurice.
 Ce nouvel espace, qui se veut convivial et chaleureux, est « tout à la fois une ambassade de la gastronomie et d'un certain art de vivre à la Française et le restaurant d'application des élèves de l'École Vatel Maurice », expli...