ID

Réunion

Inquiétudes au Grand Orient De France

1 aoû 2019 | PAR La rédaction | N°342
Un système de vidéosurveillance a été installé au temple maçonnique de la rue Nicole de La Serve pour sécuriser les locaux. Photo : Ignace de Witte

Le temple Éléonore Périer de Salvert, situé rue Nicole de La Serve à Saint-Denis, appartenant à la loge « L’Amitié » du Grand Orient de France, a suivi avec inquiétude les événements survenus en Métropole en marge des manifestations des Gilets jaunes, où des temples maçonniques ont été pris pour cible, notamment à Tarbes au mois de mars et à Rennes en juin. Parmi les revendications exprimées lors du « Grand débat » initié par Emmanuel Macron, on a entendu des Gilets jaunes demander une loi de séparation de l’État et de la maçonnerie, voire la dissolution de la maçonnerie en France. Les TCF (Très Chers frères) de Saint-Denis ont donc jugé opportun d’installer un système de vidéosurveillance pour sécuriser leurs locaux.
Dans un premier temps, un gros panneau était placardé sur le mur d’enceinte pour informer de la présence de caméras mais, jugé trop voyant, et donc pouvant au contraire attirer les curieux, le gros panneau a fait place ces derniers jours à une plaque plus discrète et placée à l’intérieur de la cour. Le temple Éléonore Périer de Salvert a « allumé ses feux » (a été inauguré) le 1er octobre 1958.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Inquiétudes au Grand Orient De France

Le temple Éléonore Périer de Salvert, situé rue Nicole de La Serve à Saint-Denis, appartenant à la loge « L’Amitié » du Grand Orient de France, a suivi avec inquiétude les événements survenus en Métropole en marge des manifestations des Gilets jaunes, où des temples maçonniques ont été pris pour cible, notamment à Tarbes au mois de mars et à Rennes en juin. Parmi les revendica...